SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • reactive polymer blending;
  • phase morphology;
  • end reactive polymers;
  • polymer labeling

Abstract

Poly(methyl methacrylate) (PMMA) containing 50 wt% of anthracene (anth) labeled reactive PMMA chains [thus end-capped by an anhydride (anh) or an isocyanate (NCO)] has been melt blended with polystyrene containing 33 wt% of chains end-capped by an aliphatic amine (PS-NH2) at 180°C. Conversion of anth-PMMA-anh and anth-PMMA-NCO into PMMA-b-PS copolymers has been determined by SEC with a UV detector. The interfacial reaction mainly occurs in the initial mixing stage (⩽1.0 min), although at a rate which depends on the reactive groups attached to PMMA. Moreover, this interfacial reaction rate controls how the phase morphology is developed.

Du poly(méthacrylate de méthyle) (PMMA) contenant 50% en poids de PMMA marqué par des groupes anthracène et coiffé par une fonction réactive terminale [anhydride (anh) ou isocyanate (NCO)] a été mélangé dans le fondu, à 180°C, avec du polystyrène contenant 33% en poids de chaînes terminées par une fonction amine primaire (PS-NH2). La conversion des chaînes anth-PMMA-anh et anth-PMMA-NCO en copolymère PMMA-b-PS a été suivie par chromatographie d'exclusion de taille couplée à un détecteur UV. La réaction interfaciale se produit dès les premiers instants de mélange (⩽1.0 min) à une vitesse qui dépend du groupe réactif en bout de chaîne du PMMA. De plus, la vitesse de la réaction interfaciale règle le développement de la morphologie.