SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • bioremediation;
  • mass transfer;
  • air pollutants;
  • VOCs;
  • well-mixed bioreactor

Abstract

Mass transfer and bioremediation of toluene from a contaminated air stream has been investigated using a continuous flow, stirred tank bioreactor. The toluene mass transfer coefficients varied from 3.1 to 3.8 h−1 as the agitation speed increased from 300 to 600 rpm. Using a pure culture, toluene could not be continuously bioremediated as a sole substrate. When ethanol was used as a cosubstrate, toluene was continuously captured and bioremediated at rates up to 90 mg/L·h with removal efficiencies up to 90%, while ethanol was simultaneously degraded at rates up to 250 mg/L·h. Using benzyl alcohol as the cosubstrate, toluene removal efficiencies were above 97% at continuous loading rates of 90 mg/L·h and benzyl alcohol loading rates up to 300 mg/L·h.

À l'aide d'un bioréacteur à réservoir agité à écoulement continu, on a étudié le transfert de matière et la bioremédiation de toluène venant d'un courant d'air contaminé. Les coefficients de transfert de matière du tolène varient entre 3,1 et 3,8 h−1 lorsque la vitesse d'agitation augmente de 300 à 600 tr/min. Avec une culture pure, le toluène n'a pas pu être traité en continu comme substrat unique. Avec de l'éthanol comme cosubstrat, le toluène a pu être capturé et traité en continu à des vitesses allant jusqu'à 90 mg/L·h avec des efficacités de retrait atteignant 90%, tandis que l'éthanol s'est dégradé simultanément à des vitesses allant jusqu'à 250 mg/L·h. Avec de l'alcool de benzyle comme cosubstrat, les efficacités de retrait du toluène dépassent 97% à des vitesses de chargement continues de 90 mg/L·h et des vitesses de chargement d'alcool de benzyle allant jusqu'à 300 mg/L·h.