SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Due to their numerous advantages, Slurry Bubble Column Reactors (SBCR) are gaining wide importance in the petroleum, petrochemical, chemical, and biochemical industries. Most previous literature studies on the fluid dynamics and the phase holdup distribution in SBCR are limited to low superficial gas velocity, low solids loading, and the atmospheric pressure. Moreover, the presence of a solids phase poses difficulties in probe measurement techniques such as pitot tube and optical probe and see through measurement techniques such as particle image velocimetry (PIV), Laser Doppler Velocimetry (LDV). Single source γ-ray Computed Tomography (CT) has been used to measure cross-sectional phase holdup distribution in two-phase systems. In the present study, a new methodology has been developed that combines a single source CT with overall gas holdup measurement, along with valid assumptions, to measure the cross-sectional holdup distribution of the three phases in a slurry bubble column. The implementation of developed methodology has been demonstrated using air-water-glass beads (150 µm) at selected conditions of superficial gas velocity and operating pressure.

En raison de leurs nombreux avantages, les réacteurs à colonnes à bulles et à suspensions (SBCR) prennent énormément d'importance dans les industries pétrolière, pétrochimique et biochimique. La plupart des études antérieures de la littérature scientifique sur la dynamique des fluides et la distribution de rétention de phase dans les SBCR se limitent à une faible vitesse de gaz superficielle et un faible chargement de solides à la pression atmosphérique. En outre, la présence d'une phase solide pose des difficultés dans les techniques de mesure par sondes, telles que les techniques par tubes pilotes ou par sondes optiques, ou encore les techniques « visuelles » comme la vélocimétrie par imagerie des particules (PIV) ou la vélocimétrie par laser doppler (LDV). On a eu recours à la tomographie numérique à rayons γ à source unique (CT) afin de mesurer la distribution de rétention de phase en coupe dans les systèmes diphasiques. Dans la présente étude, une nouvelle méthodologie a été mise au point qui combine la technique CT et des mesures de rétention de gaz globale, ainsi que des hypothèses valides, dans le but de mesurer la distribution de rétention transversale des trois phases dans une colonne à bulles et à suspensions. La mise en œuvre de la méthodologie développée est démontrée à l'aide de billes d'air-eau-verre (150 µm) pour des conditions sélectionnées de vitesse de gaz superficielle et de pression opératoire.