SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • liquid fluidization;
  • voidage function;
  • drag force ratio;
  • fluid-particle interaction

Abstract

Di Felice (1994) has shown that the ratio of the drag coefficient, CD, on a sphere in a liquid-fluidized bed of uniform spheres to the drag coefficient, CDS, on the same sphere in isolation and subjected to the same superficial liquid velocity, u, is given by a function ϵ−β, where β was expressed as an empirical function of the particle Reynolds number, Re = duρ/µ. Here it is shown that CD/CDS is well approximated by ϵ−mm, where the Richardson-Zaki index n is a function of the terminal free-settling Reynolds number, Ret = dutρ/µ, and m is 2 plus the slope of the standard log CDS vs. log Re plot at plot at Re = Ret. The present model, using the best experimentally confirmed equation for n and a new simple equation for and a new simple equation for m, is compared with that of Di Felice in their respective abilities to predict liquid-fluidized bed expansion.

Di Felice (1994) a montré que le rapport entre le coefficient de traînée, CD, sur une sphere dans un lit liquide-fluidise de spheres uniformes, et le coefficient de trainee, CDS, sur la même sphère isolée et soumise à la même vitesse de liquide superficielle, u, est donné par une fonction ϵ−β, où β est exprimé empiriquement en fonction du nombre de Reynolds de particules, Re = = duρ/µ. On montre dans ce travail que CD/CDS est bien approché par ϵ−mm, où l'indice de Richardson-Zaki n est une fonction du nombre de Reynolds terminal de chute, Ret = dutρ/µ, et m est 2 fois la pente du graphe standard de log CDS en fonction de log Re à a Re = Ret. À l'aide de la meilleure équation de n confirmée expérimentalement et une nouvelle équation simple pour m, le présent modèle est comparé à celui de Di Felice dans leur capacité respective à prédire l'expansion du lit liquide-fluidisé.