SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • foam;
  • flotation;
  • drift-flux;
  • fluidization;
  • coalescence

Abstract

A previous study (Ireland and Jameson, J. Colloid Interface Sci., 314 207-213 (2007)) demonstrated that a “drift-flux” model could describe liquid transport in a stable rising froth with added “wash water.” In the present study, a drift-flux model was used to describe a rising coalescing froth. This model incorporated the effect of liquid released into the froth by coalescence. Vertical profiles of liquid fraction and bubble size were obtained in a laboratory cell; a novel technique was used for measuring bubbles deep within the cell. These data were consistent with the predictions of the drift-flux model.

Une étude antérieure (Ireland et Jameson, J. Colloid Interface Sci., 314, 207-213 (2007)) démontre qu'un modèle à dérive de flux pourrait décrire le transport liquide dans une mousse en ascension stable avec ajout d' «eau de lavage». Dans la présente étude, on utilise un modèle à dérive de flux pour décrire une mousse coalescente en ascension. Ce modèle incorpore l'effet du relâchement de liquide dans la mousse par coalescence. Les profils verticaux de fraction liquide et de taille de bulles ont été obtenus dans une cellule de laboratoire; une nouvelle technique a été utilisée pour mesurer les bulles en profondeur dans la cellule. Ces données sont consistantes avec les prédictions du modèle à dérive de flux.