Get access

Duration analysis in longitudinal studies with intermittent observation times and losses to followup

Authors


Abstract

We consider the analysis of spell durations observed in event history studies where members of the study panel are seen intermittently. Challenges for analysis arise because losses to followup are frequently related to previous event history, and spells typically overlap more than one observation period. We provide methods of estimation based on inverse probability of censoring weighting for parametric and semiparametric Cox regression models. Selection of panel members through a complex survey design is also addressed, and the methods are illustrated in an analysis of jobless spell durations based on data from the Statistics Canada Survey of Labour and Income Dynamics. The Canadian Journal of Statistics 40: 1–21; 2012 © 2012 Statistical Society of Canada

Abstract

Nous considérons l'analyse de la durée des événements observés dans les études de parcours de vie où les membres de l'étude de panel sont observés de façon intermittente. Les défis de telles analyses sont que la perte d'un sujet durant la période de suivi est souvent reliée à l'événement et que la durée des événements est souvent plus longue qu'une période d'observation. Nous proposons des méthodes d'estimation basées sur la probabilité inverse de censure pondérée pour les modèles de régression de Cox paramétrique et semi-paramétrique. Nous considérons aussi la sélection des membres du panel par le biais d'un devis échantillonnage complexe. Ces méthodes sont illustrées dans une analyse de la durée des périodes de chômage à l'aide de données provenant de l'enquête sur la dynamique du travail et du revenu de Statistique Canada. La revue canadienne de statistique 40: 1–21; 2012 © 2012 Société statistique du Canada

Ancillary