SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Despite criticism of Weber's thesis concerning the Protestant Work Ethic (PWE) and the rise of Capitalism, few have challenged the specification of the behaviour patterns, goals and values of those adhering to this ethic. Whereas psychologists have not been very interested in the nature of the historical, political and sociological arguments concerning the PWE, they have devoted a great deal of research to its measurement and correlates. In this paper the concept of the PWE; the literature on the instruments devised to measure the PWE; studies on the relationship between the PWE and work and unemployment; as well as research on the PWE and individual differences is reviewed. Despite great heterogeneity in aims, methodology and instruments used in different studies, a coherent picture of PWE beliefs emerges. Finally an elaboration of a new perspective on PWE research is suggested.

La thèse de Weber à propos de ‘l'éthique protestante du travail’ et de la naissance du capitalisme n'a guère manqué de critiques. Néanmoins, la spécificité des patterns comportementaux, des objectifs et des valeurs de ceux qui adhèrent à cette éthique a rarement été mise en question. Quoique les arguments de nature historique, politique ou sociologique à propos de cette éthique n'ont pas intéressé les psychologues, beaucoup de recherches furent consacrées à sa mesure et a ses conséquences.

Cet article passe en revue les recherches consacrées au concept lui-měme, à ses diverses techniques de mesure, aux relations entre l'éthique, le travail et le chǒmage ainsi qu'au problème des différences interindividuelles.

Une grande hétérogénéité d'objectifs, de méthodes et d'instruments est observée. Pourtant, une image cohérente des opinions à propos de l'éthique protestante du travail se dégage des différents travaux. On termine en proposant une nouvelle perspective de recherche à propos de cette question.