Get access

FORMULATION AND IMPLEMENTATION OF POLICIES TO DEAL WITH GROUNDWATER OVERUSE IN MOROCCO: WHICH SUPPORTING COALITIONS?

Authors


  • La formulation et la mise en œuvre des politiques pour faire face à la surexploitation des eaux souterraines au Maroc: quelles coalitions d'acteurs?

Nicolas Faysse, CIRAD, G-EAU Research Unit, National Agricultural College of Meknès, km 10, Haj Kaddour Road Meknes BP S/40, Morocco. E-mail: faysse@cirad.fr

ABSTRACT

The Moroccan administration is showing increasing interest in designing policies to tackle groundwater overuse. In particular, it aims to set up aquifer management contracts for the main overused aquifers, which should bring together broad coalitions of actors around coordinated supply and demand policies. This article analyses to what extent the actors involved in groundwater use and management are coming together for the definition and implementation of policies to deal with groundwater overuse in four regions. A broad coalition has been built around the design of an aquifer management contract only in the Souss. Catchment management agencies and the Ministry of the Interior collaborate to control the drilling of boreholes in the Saiss, Souss and Berrchid regions. Large-scale farmers in the Souss support the Ministry of Agriculture and the Souss Massa catchment management agency in developing more water resources. Small-scale farmers were involved in none of these coalitions. The depth of the aquifer, the importance of the groundwater economy in each region, and the motivation and capacities of actors help explain the diversity in the coalitions that were created. While such elements help define the way coalition building may be supported in each case, in all cases particular human resources and skills will be needed to catalyse such coalitions, as will innovative ways to include small-scale farmers. Copyright © 2012 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Le gouvernement marocain montre un intérêt croissant pour concevoir des politiques permettant de faire face à la surexploitation des aquifères. Il cherche en particulier à concevoir des contrats de nappe pour les principaux aquifères surexploités. Ces contrats devraient rassembler de larges coalitions d'acteurs autour de politiques coordonnées portant sur l'offre et la demande en eau. L'article analyse dans quelle mesure les acteurs impliqués dans l'usage et la gestion des ressources en eau s'associent pour concevoir et mettre en œuvre des politiques pour faire face à la surexploitation des aquifères dans quatre régions. Une coalition a été construite autour de la conception d'un contrat de nappe seulement dans la région du Souss. Les agences de l'eau et le Ministère de l'Intérieur collaborent pour le contrôle des forages dans les régions du Saiss, du Souss et de Berrchid. Les agriculteurs de grandes exploitations dans le Souss appuient le Ministère de l'Agriculture et l'agence de l'eau du Souss Massa pour la mobilisation de nouvelles ressources en eau. Les agriculteurs de petites exploitations ne sont présents dans aucune de ces coalitions. La profondeur de l'aquifère, l'importance de l'économie liée à l'usage agricole des aquifères, et la motivation et les capacités des acteurs contribuent à expliquer la diversité des coalitions qui ont été créées. Ces derniers éléments permettent d'aider à définir comment appuyer la conception de coalitions dans chaque cas. Cela dit, dans tous les cas, des ressources humaines et des compétences spécifiques seront nécessaires pour catalyser ces coalitions, de même qu'il faudra identifier des méthodes innovantes pour inclure les agriculteurs de petites exploitations. Copyright © 2012 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary