SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • water management;
  • water scarcity;
  • wastewater reuse
  • gestion de l'eau;
  • pénurie;
  • réutilisation d'eaux usées

ABSTRACT

The growing conflicts over water resources look set to worsen in the context of climate change. High quality groundwater resources ideally reserved for domestic use are diminishing especially where urban centres are growing, as treatment facilities cannot always keep up. The farming sector could manage water quality and quantity better to produce food sustainably, keeping economic activity in rural areas. Purification techniques are progressing in efficiency at growing cost, removing the polluting load from effluent which is potentially useful for agriculture. Competing domestic and agricultural water uses can in fact be complementary, as can be seen in green belt of megacities.

Policy making based on the precautionary principle is developed from existing regulations and guidelines. Because of the lack of scientific results, policies most often confuse prevention and precaution. A balanced application of the precautionary principle would enable a rational development of reuse schemes, preserving good quality resources and taking benefit from disposed of minerals for crops. An economic approach along with risk assessment would avoid disproportionate costs to gain security. Consistent information and training should be organised to enhance public and worker awareness of risk management. Copyright © 2012 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Les conflits autour des ressources d'eau semblent résolus à empirer dans le contexte du changement climatique. Les ressources d'eau souterraine de bonne qualité réservées pour des utilisations domestiques diminuent alors que les centres urbains grandissent et que les équipements de traitement d'effluents ne peuvent pas toujours suivre. Le secteur agricole pourrait mieux gérer la qualité et la quantité d'eau qu'il utilise pour produire une alimentation durable, maintenant une activité économique dans les espaces ruraux. L'efficacité des techniques de traitement progresse à des coûts croissants, alors qu'une partie de la charge de pollution de l'effluent serait potentiellement utile pour l'agriculture. Les utilisations domestiques et agricoles de l'eau qui sont concurrentes pourraient en fait être complémentaires comme on peut le voir dans les ceintures vertes des mégapoles.

Les politiques de gestion des effluents fondées sur le principe de précaution sont développées à partir de règlements existants et autres guidelines. À cause du manque de données scientifiques, le plus souvent ces politiques confondent prévention et précaution. Une application équilibrée du principe de précaution permettrait un développement raisonnable des pratiques de réutilisation, préservant les ressources de bonne qualité et bénéficiant des minéraux normalement rejetés pour les cultures. L'approche économique et d'évaluation du risque éviterait des dépenses disproportionnées pour gagner en sécurité. Une information cohérente et la formation des acteurs impliqués devraient permettre d'augmenter la capacité du public et des ouvriers à gérer une part du risque. Copyright © 2012 John Wiley & Sons, Ltd.