SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • network;
  • demand;
  • water needs
  • réseau;
  • irrigation à la demande;
  • besoins en eau

ABSTRACT

In on-demand irrigation network design, calculation of pipe flows is usually based on the mean water requirements of the crops that can be expected to be planted in the area. However, while the network is sized for mean water needs, the actual requirements of each plot will depend on the crop planted and may well be different from the calculated mean water needs. As a result, the network may be undersized in terms of covering the flow demands of certain of its sections.

The aim of this work was to study the influence of the spatial variability of crops on network flows and to make recommendations for methods of calculation capable of providing more reliable values for these flows.

An equation was obtained that made it possible to determine what is known as the operation quality (OQ) based on the section number and the coefficient of variation of the water needs of the crops planned for the area. This equation was applied to two networks with different plot sizes and the results were compared with others obtained when the mean water requirements were assumed. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Dans la conception de réseaux d'irrigation à la demande, le calcul des flux d'eau est généralement basée sur les besoins en eau moyens de la culture considérée. En général les besoin réels peuvent différer des besoins moyens si bien que les exigences de débit de certaines sections peuvent ne pas être satisfaites.

Le but de ce travail était d'étudier l'influence de la variabilité spatiale des cultures sur les flux du réseau et faire des recommandations pour des méthodes de calcul capables de fournir des valeurs plus fiables de ces flux.

Une équation a été obtenue, qui a permis de déterminer ce qui est connu comme la qualité de fonctionnement pour une de section donnée et un coefficient de variation des besoins en eau des cultures prévues pour la région. Cette équation a été appliquée à deux réseaux avec différentes tailles de parcelles et les résultats ont été comparés avec ceux obtenus en estimant des besoins en eau moyens.