SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • crop models;
  • PILOTE;
  • CropSyst;
  • water stress;
  • silage maize;
  • Morocco
  • modèles de culture;
  • PILOTE;
  • CropSyst: stress hydrique;
  • maïs ensilage;
  • Maroc

ABSTRACT

Models simulating the effects of water stress on crop growth can be valuable tools for improving water management. PILOTE, an operative crop model, and CropSyst, a more sophisticated one, are compared on the basis of the simulation of silage maize (Zea maize L.) growth for 2 years (2009–2010) under different water supply regimes in the semi-arid climate of Tadla (Morocco). Both based on Beer's law via the intercepted potential active radiation (IPAR) regarding dry matter accumulation, the models differ in the level of complexity describing crop development, biomass growth, root water uptake principle and consequently, in the number of input parameters. The models were calibrated on an unstressed irrigation treatment in 2009, and were validated on other stressed and unstressed treatments in 2009 and 2010. Although PILOTE required fewer input parameters and data than CropSyst, it performed similarly and often better when simulating both biomass and soil water balance. Therefore, for water management purposes only, the use of a simpler model such as PILOTE can be recommended. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Les modèles simulant les effets du stress hydrique sur la croissance des cultures peuvent être utilisés pour améliorer la gestion de l'eau. PILOTE, un modèle opérationnel, est comparé à un modèle plus élaboré, CropSyst, sur la base de la croissance d'un maïs ensilage soumis à différents régimes hydriques durant deux années (2009–2010) sous le climat semi-aride du Tadla (Maroc). L'accumulation de la matière sèche selon la loi de Beer via la radiation potentielle active interceptée (IPAR) constitue le point commun des deux modèles. Ils diffèrent au niveau de la description de la croissance de la culture et de la consommation hydrique. Les deux modèles ont été calés sur le traitement à régime hydrique non limitant en 2009, puis validés sur les autres traitements de 2009 et de 2010. Bien que PILOTE nécessite moins de paramètres et de données que CropSyst, il s'avère être souvent plus performant dans la simulation de la biomasse et du bilan hydrique. En conséquence, dans un objectif limité à la gestion de l'eau, l'utilisation d'un modèle simple tel que PILOTE peut être recommandé. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.