AGRICULTURAL/URBAN/ENVIRONMENTAL WATER SHARING IN THE WESTERN UNITED STATES: CAN ENGINEERS ENGAGE SOCIAL SCIENCE FOR SUCCESSFUL SOLUTIONS?

Authors


  • Agricole / urbain / urbain / environnemental: le partage des eaux dans l'ouest des États-Unis: les ingénieurs peuvent-ils s'engager dans les sciences sociales pour trouver des solutions efficaces.

Correspondence to: MaryLou M. Smith, Policy and Collaboration Specialist, Colorado Water Institute, Colorado State University, 1033 Campus Delivery, Fort Collins, Colorado 80523-1033, USA. Tel.: 970-491-5899. E-mail: MaryLou.Smith@colostate.edu

ABSTRACT

Throughout the world, demand exceeds supply when it comes to water for agriculture, urban needs and a healthy environment. In the western United States water is being permanently transferred from agriculture, putting food security and the viability of rural communities at risk. The authors of this paper are separately and jointly involved in projects and studies to determine how water might be shared between agricultural, urban, and environmental sectors in ways that effectively stretch supplies, with benefits to all.

Engineering solutions will be necessary. But legal and institutional changes and alternative approaches to achieve economic and other social benefits, must be addressed as well. Stakeholders from all sectors must be fully engaged at all levels.

The authors present a water-sharing model under development in the South Platte River Basin of Colorado in the western United States. They discuss the convening in 2010 of western United States water leaders from agricultural, urban, and environmental sectors to develop recommendations for western governors for overcoming obstacles to multi-sector water sharing. The authors draw from examples provided by international academics and practitioners to show that our greatest challenge in this water balance puzzle is not technological but sociological. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Partout dans le monde, la demande est de plus en plus perçue comme supérieure à l'offre quand on examine le besoin d'eau douce pour l'agriculture, pour les besoins urbains et pour maintenir un environnement sain. Cela n'est nulle part plus évident que dans l'ouest des États-Unis, où la tendance est à définitivement réallouer l'eau pour l'agriculture, au risque de mettre en péril la sécurité alimentaire et la viabilité des communautés rurales. Les auteurs de cet article sont séparément ou conjointement impliqués dans des projets et des études visant à déterminer comment l'eau peut être partagée entre l'agriculture, la ville, et l'environnement de manière à étirer efficacement les allocations, au bénéfice de tous.

Des solutions d'ingénierie telles que l'emploi d'outils de mesure de haute technologie, des techniques d'irrigation à haut rendement et l'adoption de régimes de gestion innovants seront nécessaires. Mais les changements juridiques et institutionnels, les approches alternatives pour atteindre des bénéfices économiques et autres avantages sociaux, et la gestion du paradoxe des droits d'eau privés vs eau pour le bien public doivent être considérés pour que ces solutions techniques soient acceptées. Les intervenants de tous les secteurs doivent être pleinement impliqués à tous les niveaux.

Les auteurs présentent un modèle de partage de l'eau en cours de développement dans le sud du bassin de la Platte River (Colorado) pour montrer comment les ingénieurs tentent d'intégrer les considérations en sciences sociales dans leur formulation technologique pour atteindre le succès.

Ils discutent de la convocation en 2010 des dirigeants des états de l'ouest des USA des secteurs, rural, urbain et environnemental pour élaborer des recommandations pour les gouverneurs de l'ouest sur la façon dont les obstacles au partage de l'eau multisectorielle pourraient être surmontés. Les agriculteurs, les urbains et les écologistes envisagent-ils de nouvelles façons d'aborder la collaboration de leurs réalités pour répondre aux besoins multiples? Vont-ils risquer une perte afin d'augmenter les chances de gain global?

Les auteurs s'appuient sur des exemples fournis par des universitaires et des praticiens internationaux pour montrer que notre plus grand défi dans le puzzle de l'équilibre de l'eau n'est pas technologique, mais sociologique. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

Ancillary