SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • bassin versant;
  • qualité de l'eau;
  • pollution ponctuelle;
  • pollution diffuse;
  • zone d'estran
  • catchment;
  • water quality;
  • point source pollution;
  • NPS pollution;
  • tidal area

ABSTRACT

Controlling the water quality of a freshwater reservoir that has been created by a tidal land reclamation project is never easy and presents great challenges to engineers and administrators. One of the major factors affecting the water quality of a freshwater reservoir created by tidal area development is pollution entering from catchment areas through rivers and streams. Pollution in a catchment is classified by two sources, point source and nonpoint source (NPS) pollution. Point source pollution must be eliminated by adopting cutting-edge treatment technologies, while NPS pollution is controlled and managed effectively by adopting best management practices (BMPs) in both rural and urban areas for a sustainable development of tidal areas. About 70% of total pollution is NPS pollution and strategies and policies need to be adopted to counter this. NPS pollution is mostly generated and transported by rainfall runoff and groundwater. It is very important to make every effort to minimize runoff during rainfall to reduce NPS pollution. Both runoff and groundwater qualities can be controlled and managed successfully by applying BMPs, enforcing strict legal requirements and supporting participatory catchment management activities. Principles of natural attenuation mechanisms must be applied together with BMPs to ensure the fast and effective decomposition and transformation of the pollutants removed by BMPs. In addition to technological approaches, systematic support for ongoing education, incentives, and legal enforcement of antipollution laws can all help to encourage participatory catchment management activities. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Le contrôle de la qualité de l'eau d'un réservoir d'eau douce qui a été créé au cours de la remise en état des terres en zones d'estran n'est jamais facile et présente de grands défis pour les ingénieurs et les administrateurs. L'un des principaux facteurs affectant la qualité de l'eau de tels réservoirs d'eau douce est la pollution par les rivières et les ruisseaux. La pollution dans un bassin versant est classée en pollution ponctuelle et en pollution diffuse. La pollution ponctuelle doit être éliminée par l'adoption de technologies de traitement de pointe alors que la pollution diffuse est contrôlée et gérée efficacement par l'adoption de meilleures pratiques de gestion (PGB) dans les zones rurales et urbaines. Environ 70% de la pollution totale est la pollution diffuse et doit être contrée par des stratégies et des politiques adaptées. La pollution diffuse est principalement produite et transportée par le ruissellement des eaux météoriques et souterraines. Il est très important de ne ménager aucun effort pour minimiser le ruissellement lors des pluies afin de réduire la pollution diffuse. La qualité des eaux de ruissellement et souterraines peut être contrôlée et gérée avec succès par l'application des PGB, l'application d'exigences légales strictes et en soutenant des actions participatives de gestion des bassins. Les principes des mécanismes d'atténuation naturelle doivent être appliqués conjointement avec des PGB afin d'assurer la décomposition rapide et efficace et la transformation des polluants enlevés par des PGB. En plus des approches technologiques, un soutien systématique à la formation continue, les incitations, le renforcement et l'application des lois antipollution peuvent contribuer à encourager les activités participatives de gestion des bassins versants. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.