Get access

COMPARATIVE EVALUATION OF IMPLEMENTING PARTICIPATORY IRRIGATION MANAGEMENT IN PUNJAB, PAKISTAN

Authors


  • Évaluation comparative de la mise en œuvre de la gestion participative de l′irrigation dans le Punjab au Pakistan.

ABSTRACT

Participatory irrigation management is gradually being introduced in the canal irrigation system in Pakistan. In this study, performance of a participatory irrigation management system is compared with that of a conventional centrally controlled irrigation system. The study is carried out for canal irrigation systems of Lower Chenab and Jhelum, both located in Punjab, Pakistan. The performance indicators used included: establishment cost, operation and maintenance cost, water fees (abiana) collected and equity of water distribution. The data for performance assessment were collected from various sources, including field measurements, interviews with farmers, interviews with officers of the irrigation department, previous studies, and data from the Punjab Irrigation Department and the Punjab Irrigation and Drainage Authority. The analysis indicates that establishment costs of both public–private partnership management and a centrally controlled irrigation system are more than operational and maintenance costs. The water supply in the main canal is satisfactory in both systems. Water fees (abiana) collected are declining in the case of the participatory management system. Structural change in the participatory management system and extensive work on capacity building are required in order to obtain the benefits of transferring management to farmers' organizations in Pakistan. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

La gestion participative de l'irrigation est progressivement introduite dans les systèmes de canaux d'irrigation au Pakistan. Dans cette étude sont comparées les performances d'un système de gestion participative de l'irrigation et celles d'un système conventionnel de contrôle centralisé de l'irrigation. L'étude est réalisée pour les systèmes d'irrigation par canaux de la Basse-Chenab et Jhelum, tous deux situés au Punjab, au Pakistan. Les indicateurs de performance utilisés comprennent: les frais de mise en service, les coûts d'exploitation et d'entretien, les redevances (abiana) et les coûts de distribution de l'eau. Les données, pour l'évaluation des performances, ont été recueillies à partir de diverses sources, notamment des mesures sur le terrain, des entretiens avec des agriculteurs, des entretiens avec des responsables du Département de l'irrigation, des études antérieures, et des données du Département de l'Irrigation de Punjab et de l'Autorité de l'Irrigation et du Drainage de Punjab. L'analyse indique que les coûts de mise en place, à la fois de la gestion du partenariat public–privé et du système d'irrigation à contrôle centralisé, sont plus importants que les coûts d'exploitation et d'entretien. L'approvisionnement en eau dans le canal principal est satisfaisant pour les deux systèmes. Les redevances (abiana) diminuent dans le cas d'un système de gestion participative. Un changement structurel dans le système de gestion participative et des programmes de formation professionnelle sont nécessaires pour tirer profit de la gestion par des organisations paysannes au Pakistan. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary