SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • smallholder irrigation;
  • best management practice;
  • performance;
  • analytic hierarchy process
  • petite irrigation;
  • meilleures pratiques de gestion;
  • performance;
  • processus de hiérarchie analytique

ABSTRACT

The performance of smallholder irrigation schemes is multidimensional and can be looked at from different perspectives. This study assessed the technical performance of the Mooi River irrigation scheme (MRIS) to derive a comprehensive set of best management practices (BMPs). This was done acknowledging that the farmer is now the water manager, in line with participatory irrigation management (PIM) and irrigation management transfer (IMT) concepts. Five performance indicators related to water supply and delivery and agricultural performance were assessed through the field measurement method during spring and summer of the 2010/2011 season. Farmers were interviewed through a questionnaire to gather suggestions on ways to improve the performance of their scheme. Their responses helped in the selection of the BMPs for the scheme which were then ranked using the analytic hierarchy process (AHP). The results show a scheme average conveyance efficiency of 86.4%, maximum dependability of irrigation interval between water applications of 2.57 in spring and the scheme relative irrigation supply of 1.48. Agricultural performance indicators—output per unit irrigation supply and water productivity (ET)—were found to be 0.64 and 5.37 kg m-3, respectively. Irrigation scheduling was the most preferred BMP by the farmers, while volumetric measurement of irrigation water used by each block was the least preferred. This study concludes that water management in smallholder schemes is poor, thus affecting performance of these schemes, and that farmers are aware of the problems and possible solutions to perennial problems hindering performance in smallholder schemes. The study recommends deepening farmers‵ participation in policy formulation and derivation of BMPs. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

La performance des systèmes d'irrigation des petites exploitations est multidimensionnelle et peut être regardée sous différents angles. Cette étude a évalué la performance technique de système d'irrigation de la rivière Mooi (MRIS) afin d'obtenir un ensemble de meilleures pratiques de gestion (BMP). Cela a été fait en reconnaissant que l'agriculteur est maintenant le gestionnaire de l'eau conforme à la gestion participative de l'irrigation (PIM) et en appliquant le concept de transfert de gestion de l'irrigation (IMT). Cinq indicateurs de performance liés à l'approvisionnement, la livraison et les performances agricoles de l'eau ont été évalués par des mesures au champ au cours du printemps et de l'été de la saison 2010/2011. Les agriculteurs ont été enquêtés sur les moyens pour améliorer la performance de leur système. Leurs réponses ont aidé à identifier les BMP qui ont été ensuite classées en utilisant la méthode de hiérarchie multicritère (AHP). Les résultats montrent une efficacité moyenne du système de transport de 86.4%, une régularité maximale des tours d'eau au printemps de 2.57 et un approvisionnement relatif du système de 1.48. Les indicateurs de performance agricoles—la production par commande et la productivité (ET) de l'eau—ont été jugées à 0.64 et 5.37 kg m-3, respectivement. La programmation de l'irrigation était la BMP préférée des agriculteurs, tandis que la mesure volumétrique de l'eau d'irrigation utilisée par chaque bloc était la moins prisée. Cette étude conclut que la gestion de l'eau dans les systèmes irrigués avec des petits producteurs est pauvre, ce qui affecte les performances de ces systèmes. Les agriculteurs sont conscients des solutions possibles aux problèmes récurrents qui freinent la performance dans les systèmes de petits producteurs. L'étude recommande d'impliquer davantage encore les agriculteurs dans la formulation des politiques et la détermination des BMP. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.