EUROPEAN TRADITIONAL IRRIGATION IN TRANSITION PART I: IRRIGATION IN TIMES PAST—A HISTORIC LAND USE PRACTICE ACROSS EUROPE

Authors


  • L'irrigation traditionnelle européenne en transition. Partie I : l'irrigation dans le passé—un aperçu de l'utilisation du sol agricole à travers l'Europe.

ABSTRACT

Whereas the importance of traditional irrigation in southern Europe is well known, its role in the ecological history of rural landscapes elsewhere in Europe is often overlooked. This two-part review aims to advance understanding of the historical and present role of traditional irrigation farming schemes in Europe. It confirms that, prior to the industrial era, irrigation had been an essential part of farming for centuries. It was practised in very different, often contrasting, environmental regions across Europe. The historical spread of the schemes is presented in a map. Two ‘golden ages’ of traditional irrigation in Europe can be identified: the first in the High Middle Ages along with the introduction and widespread adoption of the three-field system, and the second in the late eighteenth up to the first half of the twentieth century with reorganization of this agricultural system. Due to the complex character of past irrigation functioning, scientific understanding of processes and long-term impacts is difficult, but ultimately all irrigation farming enterprises were driven by the purpose of increasing yields. Apparently the traditional schemes were the result of an evolution process over the course of centuries characterized by steady optimization and adaptation to historic and local conditions. Copyright © 2014 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Alors que l'importance de l'irrigation traditionnelle en Europe du Sud est bien connue, ses impacts écologiques sur le paysage rural du reste de l'Europe sont souvent oubliés. Cet article en deux parties a pour but d'apporter une meilleure compréhension du rôle tant historique qu'actuel de l'irrigation traditionnelle dans le schéma rural européen. Le schéma agricole européen ainsi que son étendue sont présentés à l'aide d'une carte. Il y est mis en avant que, avant l'ère industrielle, l'irrigation était une partie essentielle de l'agriculture pendant des siècles, pratiquée en Europe dans des régions aux caractères environnementaux très distincts. L'irrigation traditionnelle européenne a connu deux ‘âges d'or’. Le premier se situe à la fin du Moyen Age et se caractérise par l'introduction de l'assolement triennal, alors que le second, s'étendant entre la fin du XVIIIe et la première moitié du XXe siècle, correspond à une réorganisation de ce système agricole. En raison du caractère complexe du fonctionnement de l'irrigation dans le passé, la compréhension scientifique de ses procédés et de son impact sur le long terme est difficile. Mais le besoin d'augmenter la productivité a toujours été la motivation principale de tout système d'irrigation agricole. À l'évidence, le schéma traditionnel était le résultat d'un processus évolutif au cours des siècles caractérisé par une optimisation constante et une adaptation aux conditions historiques et locales. Copyright © 2014 John Wiley & Sons, Ltd.

Ancillary