Get access
Advertisement

Estimation of local drought frequency in central Poland using the standardized precipitation index SPI

Authors

  • Leszek Łabędzki

    Corresponding author
    1. Institute for Land Reclamation and Grassland Farming, Regional Research Centre, Glinki 60, 85-174 Bydgoszcz, Poland
    • Institute for Land Reclamation and Grassland Farming, Regional Research Centre, Glinki 60, 85-174 Bydgoszcz, Poland.
    Search for more papers by this author

  • Estimation de la fréquence des sécheresses en Pologne centrale à l'aide d'un indice de précipitation standardisé (SPI).

Abstract

Poland is situated in a transitory temperate climate zone; nonetheless droughts occur, posing a serious economic, social and environmental problem. The central part has the lowest precipitation in the country, where frequent meteorological and agricultural droughts occur. To estimate meteorological drought frequency in the region, the SPI methodology is used. The analysis is made using the long-term record of precipitation from 1861 to 2005 for the Bydgoszcz area, at 3-, 6-, 12-, 24- and 48-month timescales. The detailed characterization of chosen meteorological and agricultural droughts in 1991–2005 is presented in this paper.

The results show that the frequency of months in which drought was identified at 3-, 6-, 12-, 24- and 48-month time scales, is about 30%. According to the equation as proposed in this study, the number of droughts of different duration in 100 years statistically is from 8 for the 48-month drought to 120 for the 3-month drought. On the basis of the analysis of the meteorological and agriculture drought in 2000, it has been shown that the 1–3 month SPI better reflects agricultural drought development than the 6-month SPI.

To better understand and characterize droughts in agricultural areas additional indices should be used for the evaluation impacts of meteorological drought. Other indices need to be investigated to form a system of indices giving the best evaluation of droughts in a given region. Copyright © 2007 John Wiley & Sons, Ltd.

Abstract

Bien que la Pologne soit située dans une zone de climat tempéré transitoire, des sécheresses apparaissent sur son territoire, créant d'importants problèmes économiques, sociaux et environnementaux. La partie centrale du pays reçoit des précipitations plus faibles qu'au niveau national, avec des sécheresses météorologiques et agricoles. Pour estimer la fréquence des sécheresses météorologiques dans cette région, la méthodologie SPI a été appliquée. Dans la région de Bydgoszcz, l'analyse d'une longue série de précipitations dans les années 1861–2005 a été effectuée sur une échelle de temps de 3, 6, 12, 24, 48 mois. L'article présente les caractéristiques détaillées des sécheresses méteorologiques et agricoles des années 1991–2005.

Les résultats montrent que la fréquence des mois où la sécheresse a été identifiée aux échelle de temps choisis (3, 6, 12, 24 et 48 mois) est d'environ 30 %. Selon l'équation proposée dans l'étude, le nombre de sécheresses de diverses durées sur 100 années va de 8 pour une sécheresse de 48 mois jusqu'à 120 pour une sécheresse de 3 mois. L'analyse de la sécheresse météorologique et agricole de 2000 montre qu'un indice SPI de 1-3 mois reflète mieux le développement de la sécheresse agricole qu'un indice SPI de 6 mois.

Pour comprendre et mieux caractériser les sécheresses dans les zones agricoles, il faut utiliser des indices complémentaires pour estimer les conséquences de la sécheresse météorologique, le résultat étant un système d'indices qui permettent d'évaluer au mieux les sècheresses d'une région donnée. Copyright © 2007 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary