Evaluation and integration of soil salinity and water data for improved land use of underproductive coastal area in Orissa

Authors


  • Comparaison des différentes méthodes d'irrigation par une approche d'évaluation paramétrique dans la plaine

Abstract

Coastal agriculture in Orissa is predominantly rainfed and hence vulnerable owing to uncertain distribution of rainfall over time. Lack of irrigation support and salt stress affect crop growth and reduce yield as well. Good quality aquifer and low-saline soil are available but vary spatially. Promoting potential use of spatially varied resources, precise assessment of soil and water quality at micro-level is therefore imperative. In this study the soil salt stress, availability and quality of underground aquifers at different sites were evaluated in the neighbourhood area of Chilika, the largest brackish water lagoon of Asia. Integrating soil salinity, soil moisture content, aquifer availability and quality, various farming strategies specific to different sites were developed. These could trigger 1.59 to 2 times more production from its present level in that area. Where there is a diverse occurrence of resources, a precise estimation of those resources' potentials thus provides keys to develop cost-effective options for improving production in an underproductive area. Copyright © 2010 John Wiley & Sons, Ltd.

Abstract

L'agriculture du littoral de l'Orissa est essentiellement pluviale et donc vulnérable en raison de la distribution temporelles incertaine des précipitations. Le manque d'irrigation et le stress dû au sel affectent la croissance des cultures et ainsi réduisent le rendement. Un aquifère de bonne qualité et des sols peu salins sont disponibles, mais varient dans l'espace. Il est donc impératif de promouvoir l'utilisation des ressources potentielles variables dans l'espace, l'évaluation précise des sols et de la qualité de l'eau à micro-échelle. Dans cette étude, la salinité du sol, la disponibilité et la qualité des aquifères souterrains dans les différents sites ont été évalués dans la zone de Chilika, la plus grande lagune d'eau saumâtre de l'Asie. En intégrant la salinité du sol, la teneur en humidité des sols, la disponibilité et la qualité de l'aquifère, des stratégies agricoles spécifiques aux différents sites ont été développées. Celles-ci pourraient déclencher dans cette zone 1,59 à 2 fois plus de production par rapport au niveau actuel. Pour diverses occurrences de ressources, l'estimation précise des ressources potentielles fournit ainsi des clés pour développer des options efficaces pour améliorer la production des zones les moins productives. Copyright © 2010 John Wiley & Sons, Ltd.

Ancillary