SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • water valuation;
  • small-scale irrigation;
  • South Africa;
  • variability analysis
  • valorisation de l'eau;
  • irrigation à petite échelle;
  • Afrique de Sud;
  • analyse de variabilité

Abstract

Capturing the economic value of water use is an integral part in the design of economic incentives and institutional arrangements that can ensure sustainable, efficient and equitable allocation of water. Irrigation water values of small-scale irrigators are, however, seldom studied and too little attention is paid to the determinants of the variability of water values. In South Africa issues like the call for more efficient water allocation resulting from growing water scarcity, the approaching introduction of water charges for smallholders and the crucial role in rural development attributed to small-scale schemes, render this knowledge even more important. This study therefore first assesses irrigation water values at small-scale irrigation schemes in South Africa using the residual imputation method. Results reveal that, without input subsidies, smallholders have difficulties generating a profit from certain irrigated crops. This raises doubts about the capacity of smallholders to pay for water. The average economic value of irrigation water in this study is US$0.188 m−3. The water values are, however, shown to be highly variable. The General Linear Model shows that this variability can be mainly attributed to the crop choice and to the irrigation scheme design and institutional setting. Copyright © 2009 John Wiley & Sons, Ltd.

Le calcul de la valeur économique, relative à l'usage de l'eau, est une tâche essentielle pour les opérations de design des incitations économiques et des arrangements institutionnels qui peuvent assurer la durabilité, l'efficience et l'équité de l'allocation de l'eau. Les informations concernant les valeurs de l'eau d'irrigation à l'échelle de petites exploitations irriguées sont parfois limitées. En plus, peu d'attention est accordée à leurs déterminants de variabilité. En Afrique de Sud, l'appel à une allocation plus efficace de l'eau qui est due à sa rareté accrue, à l'application planifiée des tarifs d'irrigation, et au rôle de l'irrigation dans le développement rural, accroît l'importance d'informations concernant la valeur de l'eau utilisée en agriculture et sa variabilité. Dans ce contexte, notre étude s'intéresse à la détermination de ces valeurs à l'échelle de petites exploitations irriguées en Afrique de Sud en utilisant la méthode d'imputation résiduelle. Les résultats montrent que, sans subventionnement de l'eau d'irrigation et des autres inputs, les petits exploitants auront des difficultés à générer un profit de certaines cultures. Ceci génère un doute concernant la capacité des agriculteurs à payer l'eau d'irrigation une fois des charges seront introduites. La valeur moyenne de l'eau d'irrigation estimée par notre étude est de US$0.188 m−3. Les valeurs de l'eau enregistrent, cependant, une large variabilité. Un modèle linéaire généralisé montre que cette variabilité est principalement due aux choix des cultures, au design du système d'irrigation, et au cadre institutionnel appliqué dans la zone irriguée. Copyright © 2009 John Wiley & Sons, Ltd.