Get access

Commissioning of abandoned drainage water reuse systems in Egypt: A case study of upgrading the Umoum project, Nile Delta

Authors


  • Remise en service de systèmes de réutilisation des eaux de drainage abandonnés en Égypte. Etude de cas de la modernisation du projet Umoum dans le delta du Nil.

Abstract

In the 1980s, the reuse of agricultural drainage water became a policy in Egyptian water resources management practice. Since 1992, 7 of the 23 main reuse mixing stations have been entirely or periodically closed. In the western Nile Delta, the Umoum is a mega-project for water reuse, which has been constructed but has not started operation. In order to upgrade and operate efficiently the drainage reuse system of the Umoum project, developing promising water management alternatives are investigated by applying flow-water quality model prediction. As a valuable research tool, the DUFLOW model was applied incorporating sufficient work on the technical details of the channels in the study area.

Covering the drainage water salinity and relevant water quality parameters, DUFLOW was used to compare the results of the model-based alternatives with both the analysed situation and the environmental standards. The simulations showed that the most suitable scenario is the alternative based on reducing the anticipated amount of 1 BCM yr−1 drainage water for reuse by 20%. By developing a mixing ratio of 5:1, the mixed irrigation water in the Nubaria canal complies with local standards and can be abstracted for irrigation and drinking water intake. Finally, this study has successfully identified the problematic location and brought a significant outcome for commissioning the abandoned drainage reuse system of the Umoum project. Copyright © 2010 John Wiley & Sons, Ltd.

Abstract

Dans les années 1980, la pratique de réutilisation des eaux de drainage agricole s'est développée dans la politique égyptienne de gestion des ressources en eau. Depuis 1992, sept des vingt-trois stations principales de réutilisation/mélange ont été entièrement ou périodiquement fermées. Dans l'ouest du delta du Nil, Umoum est un méga-projet de réutilisation de l'eau, qui a été construit mais n'a pas commencé à fonctionner. Afin d'améliorer et exploiter efficacement le système de réutilisation des eaux de drainage du projet Umoum, des solutions nouvelles de gestion de l'eau sont étudiées par application de modèle de prédiction de qualité de l'eau. Comme outil de recherche, le modèle DUFLOW a été appliqué en intégrant suffisamment de données sur les détails techniques des canaux dans la zone d'étude.

A partir de la salinité des eaux de drainage et des paramètres de la qualité de l'eau, DUFLOW a été utilisé pour comparer les solutions résultant du modèle avec la situation analysée et les normes environnementales. Les simulations ont montré que le scénario le plus approprié est basé sur la réduction de 20% du volume prévu de 1 milliard de m3/an pour la réutilisation des eaux de drainage. Avec un rapport de mélange de 5 pour 1, le mélange d'eau dans le canal Nubaria est conforme aux normes locales et peut être prélevé pour l'irrigation et la gestion de l'eau potable. Enfin, cette étude a réussi à identifier la problématique de localisation et a produit un important résultat pour remettre en service le système de réutilisation des eaux de drainage du projet Umoum. Copyright © 2010 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary