Get access

EFFECTS OF SEASONAL WATER USE AND APPLIED N FERTILIZER ON WHEAT WATER PRODUCTIVITY INDICES

Authors


  • Les effets de l'utilisation de l'eau et des engrais azotés sur les indices productivite de l'eau d'une culture de blé.

Aliasghar Montazar, Department of Irrigation and Drainage Engineering, Campus of Abouriahan, University of Tehran, P.O. Box 11365-4117, Pakdasht, Iran.

E-mail: almontaz@ut.ac.ir

ABSTRACT

A field experiment was conducted for three growing seasons to study the effects of seasonal water use and applied N fertilizer on grain yield and water productivity indices of wheat in an arid region. The results revealed that the yield response to N was associated with water application levels. The water productivity indices were influenced by irrigation strategies, and deficit irrigation effectively boosted productivity of irrigation water (WPI). The highest WPI was obtained at a seasonal irrigation water of 156 mm for different levels of applied nitrogen. For levels of applications 70% of the required nitrogen, required nitrogen, and 120% of the required nitrogen, WPI ranged between 0.93 and 2.28, 1.30 and 2.75, and 0.98 and 2.47 kg m−3, respectively. The data generated here indicate that maximum water productivity (WPE) would be achieved when 98 kg N ha−1 is combined with 156 mm of supplemental irrigation (2.72 kg m−3). Consequently, when limited irrigation water is combined with N fertilizer appropriate management, water productivity can be substantially and consistently increased in arid regions. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Une expérience de terrain a été menée pendant trois saisons pour étudier les effets de l'utilisation saisonnière de l'eau et des engrais azotés sur le rendement en grains du blé et les indices de productivité de l'eau dans une région aride. Les résultats ont révélé que la réponse due aux engrais azotés est associée aux lames d'eau d'irrigation. Les indices de productivité de l'eau sont influencés par les stratégies d'irrigation, et il apparaît que l'irrigation déficitaire a fortement stimulé la productivité de l'eau d'irrigation (WPI). La plus haute WPI a été obtenue avec une irrigation saisonnière de 156 mm pour les différents niveaux d'azote appliqués, soit 70, 100 et 120% de l'azote nécessaire (les valeurs obtenues de WPI ont varié de 0,93 et 2,28, 1,30 et 2,75, et 0,98 et 2,47 kg m−3). Les données générées ici indiquent que la productivité maximale de l'eau (WPE) est atteinte lorsque 98 kg N ha−1 sont combinés avec 156 mm d'irrigation d'appoint (2,72 kg m−3). Par conséquent, la combinaison d'un apport d'eau restreint avec une gestion appropriée des engrais azotés permet d'augmenter sensiblement et régulièrement la productivité de l'eau d'une culture de blé dans les régions arides. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary