Get access
Advertisement

EFFICACY OF PARTIAL ROOT DRYING TECHNIQUE FOR OPTIMIZING SOYBEAN CROP PRODUCTION IN SEMI-ARID REGIONS

Authors


  • Efficacité du séchage partiel des racines pour optimiser la production des cultures de soja dans les régions semi-arides.

Ass. Prof. Dr. Masoud Parsinejad Assistant Professor, Department of Irrigation and Reclamation Engineering, University College of Agriculture and Natural Resources, University of Tehran, Tehran, Iran. E-mail: parsinejad@ut.ac.ir

ABSTRACT

Partial root drying (PRD) has been shown to be an efficient technique that allows water savings in areas where water availability is a major concern for agricultural production. A study was designed to compare the performance of different degrees of conventional deficit irrigation and PRD techniques on soybean production. This study was conducted at the research field of the University of Tehran in Karaj, Iran, in 2008. The study consisted of four furrow irrigation treatments of full irrigation (FI) (100% soil moisture deficit compensation), conventional deficit irrigation at 50% (DI50%), 75% (DI75%) and partial root drying at 50% (PRD50%) soil moisture deficit compensation, with three replications. The results showed that water productivity (WP) in the PRD50% treatment was 70.1, 61.9 and 48.3% higher than the FI, DI75% and DI50% treatments, respectively. Based on the economic analysis, the results showed that under limited land conditions (when arable land availability and not water is the limiting factor), the DI75% treatment is recommended as a preferred management scheme, whereas, under unlimited land conditions, PRD50% was more efficient. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Le séchage partiel des racines (PRD) est une technique efficace qui permet des économies d'eau dans les zones où la disponibilité en eau est une contrainte majeure à la production agricole. Une étude a été conçue pour comparer les performances de différents niveaux d'irrigation déficitaire et de techniques classiques PRD sur la production de soja. Cette étude a été menée sur la parcelle d'expérimentation au champ de l'Université de Téhéran à Karaj, en Iran, en 2008. L'étude se composait de quatre traitements irrigués à la raie, avec à chaque fois trois répétitions:

  • irrigation non limitante avec fourniture de la totalité des besoins (FI);
  • irrigation déficitaire classique à 50% des besoins (DI50%) et séchage partiel des racines à 50% (PRD50%);
  • irrigation déficitaire classique à 75% (DI75%) (i.e. 25% des besoins sont fournis);
  • irrigation déficitaire classique à 50% des besoins (DI50%) et séchage partiel des racines (PRD50%)

Les résultats ont montré que la productivité de l'eau (WP) dans le traitement PRD50% était de 70.1, 61.9 et 48.3% supérieure à celle des traitements FI, DI75% et traitements DI50%, respectivement. Sur la base de l'analyse économique, les résultats ont montré que le traitement DI75% est recommandé lorsque la disponibilité des terres arables est limitante et que l'eau est disponible. A contrario, lorsque la disponibilité en terres arables est limitante, alors le traitement, PRD50% a été plus efficace. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

Get access to the full text of this article

Ancillary