AN INTERACTIVE WATER INDICATOR ASSESSMENT TOOL TO SUPPORT LAND USE PLANNING

Authors


  • Un outil interactif pour évaluer la planification des terres par des indicateurs liés à l'eau.

Petra Hellegers, LEI, part of Wageningen UR, PO Box 29703, 2502 LS the Hague, the Netherlands, E-mail: petra.hellegers@wur.nl

ABSTRACT

This paper presents an interactive web-based rapid assessment tool that generates key water related indicators to support decision making by stakeholders in land use planning. The tool is built on a consistent science based method that combines remote sensing with hydrological and socioeconomic analyses. It generates transparent, impartial, and verifiable information regarding the impact of land use changes on water productivity, water consumption, water availability, and employment. The usefulness of the tool was demonstrated in the Inkomati River Basin in Southern Africa, where the tool was used to assess the impact of converting land use on the water resources to prioritize areas for conversion and to track required changes in land use to comply with tripartite water allocation agreements. This contributed to confidence building and to strengthening the process of conscientious land use planning, which is an extension of conventional work in this field. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

RÉSUMÉ

Cet article présente un outil d'évaluation rapide basé sur internet: il génère des indicateurs clefs liés à l'eau pour faciliter la prise de décision des différents acteurs de l'aménagement du territoire. L'outil s'appuie sur des méthodes scientifiques très cohérentes qui combinent la télédétection avec des analyses hydrologiques et socio-économiques. Il génère des informations transparentes, impartiales et vérifiables sur les impacts de changements dans l'utilisation des terres sur la productivité de l'eau, sa consommation, sa disponibilité et son utilisation. L'utilité de l'outil a été démontrée en Afrique du Sud dans le Basin du fleuve Inkomati où il a permis d'évaluer l'impact de la conversion de l'usage des terres sur les ressources en eau, d'établir des priorités et de tracer les changements requis pour respecter des accords tripartites d'allocation d'eau. Ceci a permis d'établir la confiance et a renforcé le processus d'une planification consciencieuse de l'usage des terres, qui est une extension du travail classique dans ce domaine. Copyright © 2011 John Wiley & Sons, Ltd.

Ancillary