SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • branches;
  • Colophospermum mopane;
  • eland;
  • elephants;
  • palatability

Mopane veld is of great value to the general ungulate spectrum in times of drought, and it is capable of retaining its dominance in a community even in the presence of extremely heavy browsing pressure imposed by large browsing mammals. Scrub mopane (hedges) has been regarded as resulting from excessive browsing pressure by large mammals, especially elephants. Both the nutrient and chemical composition of mopane twig bark were investigated, the seasonal results being related back to the seasonal utilization of branches by large mammals. Mopane twigs were most palatable in winter. Eland feed on mopane throughout the year irrespective of palatability. Elephants were rarely present in the scrub mopane area before the onset of spring rains, when the major mopane leaf flush occurs independently of rainfall. The impact of both species was not excessive and recruitment of mopane seedlings does occur. Herbivore browsing is responsible for a mopane morph which buds early and continues to produce accessible, nutritious leaves even when heavily browsed. Many browsing ungulates are reliant on this resource during the stressful transition from spring to summer in south-eastern Botswana.

Résumé

Le “veld”à Mopane est très important pour l'ensemble du spectre des ongulés en temps de sécheresse, et est à même de conserver sa dominance dans une communauté même en cas de pression extrêmement lourde exercée par les grands mammifères brouteurs de feuilles. On a considéré que les buissons de mopane (formant des haies) étaient le résultat d'une pression excessive du broutage par les grands mammifères, particulièrement les éléphants. On a analysé les nutriments et la composition chimique de l'écorce des rameaux de mopane, et on a mis les résultats saisonniers en relation avec l'utilisation saisonnière des branches par les grands mammifères. Les rameaux de mopane sont plus goûteux en hiver. Les élands se nourrissent de mopane toute l'année quel qu';en soit le goût. Les éléphants sont rarement présents dans les buissons de mopane avant l'arrivée des pluies du printemps alors que la plus grande poussée des feuilles de mopane a lieu indépendemment des pluies. L'impact des deux espèces n'est pas excessif, et on observe une repousse de jeunes mopane. Le broutage par les herbivores est responsable d'une morphologie qui bourgeonne tôt et qui continue à produire des feuilles accessibles et nutritives même lorsque le broutage est intense. Beaucoup d'ongulés qui broutent dépendent de cette ressource lors de la transition difficile entre le printemps et l'été au sud-est du Botswana.