Get access

Resource availability and distribution patterns, indicators of competition between Macrotermes bellicosus and other macro-detritivores in the Comoé National Park, Côte d'Ivoire

Authors


* : Judith Korb, Universität Regensburg, Biologie I, D-93040 Regensburg, Germany. E-mail: Judith.korb@biologie.uni-regensburg.de

Abstract

Interspecific competition has rarely been demonstrated in field studies. For it to occur a resource must be in limited supply and potential competitors must be concurrently active in time and space. We studied the availability of plant litter during the course of the year and the activity and distribution of macro-detritivores (termites, diplopods and earthworms) in two habitats in a Guinea savanna (Côte d'Ivoire), to test whether interspecific competition might be important. Plant litter was limited during the rainy season in the savanna, but was never limited in the gallery forest. The termite Macrotermes bellicosus, the dominant macro-detritivore in this area, and other detritivorous termites (e.g. Microtermes spp., Ancistrotermes spp., Odontotermes spp.) were active all year round with a peak during the rainy season, when diplopods and earthworms were also active. In the savanna at the beginning of the rainy season when food became limiting, other detritivorous termite species were more active in the absence of M. bellicosus than in its presence. This complementary activity pattern of M. bellicosus and other termites indicates that interspecific competition among detritivorous termites may be occurring. However, the spatio-temporal distribution of diplopods and earthworms suggests that interspecific competition with M. bellicosus is of minor importance.

Résumé

On a rarement montré la compétition interspécifique lors d'études de terrain. Pour qu'elle apparaisse, il faut qu'une ressource n'existe qu'en quantités limitées et que les compétiteurs potentiels soient actifs en même temps et au même endroit. Nous avons étudié la disponibilité de la litière végétale tout au long de l'année ainsi que l'activité et la distribution des macro-détritivores (termites, diplopodes et vers de terre) dans deux habitats de la savane guinéenne (en Côte d'Ivoire), pour voir si la compétition interspécifique pouvait être importante. La litière végétale était limitée pendant la saison des pluies dans la savane, mais ne l'était jamais dans la galerie forestière. Le termite Macrotermes bellicosus, le macro-détritivore dominant dans cette zone, et les autres termites détritivores (ex. Microtermes spp., Ancistrotermes spp. et Odontotermes spp.) étaient actifs toute l'année, avec un pic pendant la saison des pluies, lorsque les diplopodes et les vers de terre sont aussi en activité. Dans la savane, au début de la saison des pluies, lorsque la nourriture devient un facteur limitant, les autres espèces de termites détritivores sont plus actives en l'absence de M. bellicosus qu'en sa présence. Ce schéma d'activité complémentaire de M. bellicosus et des autres termites indique qu'il peut y avoir une compétition interspécifique entre termites détritivores. Cependant, la distribution spatio-temporelle des diplopodes et des vers de terre suggère que la compétition interspécifique avec M. bellicosus est de peu d'importance.

Ancillary