SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • consumption;
  • food;
  • schistomiasis;
  • snails

Abstract

Sargochromis codringtonii has always been considered a good candidate for the biological control of snails. However, there is lack of data on the feeding ecology of this species. The diet of S. codringtonii was examined by an analysis of stomach contents. The food of adult S. codringtonii in Lake Kariba is dominated by prosobranch snails. Pulmonate snails form a small insignificant component of the diet of S. codringtonii , and the reasons for this are discussed. Electivity indices were used to investigate prey selection. S. codringtonii does not show a particular preference for any snail species. It feeds on any snail species that is readily available. A morphometrical analysis of the feeding structures of S. codringtonii showed that the fish is well adapted to handling a molluscivorous diet. The daily food consumption of S. codringtonii was estimated over different seasons using the Elliot & Persson (1978 ) model [ J. Anim. Ecol.47.977–991]. Estimates of food consumption indicate that the fish consumed 14.0% of their dry body weight per day in summer and this falls to 4.5% in winter. The low consumption of pulmonates means that S. codringtonii cannot be a successful biological control agent against the vectors of schistosomiasis.

Résumé

On a toujours considéré que Sargochromis codringtoniiétait un bon candidat pour le contrôle biologique des escargots. Cependant, on dispose de peu de données sur l'écologie alimentaire de cette espèce. Le régime de S. codringtonii a été examiné par l'analyse des contenus stomacaux. La nourriture des S. codringtonii adultes du lac Kariba était dominée par les mollusques prosobranches. Les mollusques pulmonés constituent une partie non significative du régime de S. codringtonii et on en discute les raisons. On a utilisé les index de choix pour étudier la sélection des proies. S. codringtonii ne présente aucune préférence particulière pour aucune espèce de mollusque. Il se nourrit des mollusques de toute espèce qui sont à sa portée. L'analyse morphométrique de l'appareil alimentaire de S. codringtonii montre que ce poisson est bien adaptéà un régime composé de mollusques. Le taux de consommation quotidien de S. codringtonii a été estimé pour les différentes saisons en utilisant le modèle de Elliot et Persson (1978). Les estimations de la consommation de nourriture indiquent que le poisson consomme 14.0% de son poids corporel sec par jour en été et que ce chiffre tombait à 4.5% en hiver. La faible consommation de pulmonés signifie que S. codringtonii ne peut pas être un bon agent de contrôle des vecteurs de la schistosomiase.