SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • altitude;
  • Bwindi impenetrable;
  • endemism;
  • rodents;
  • shrews

Abstract

Small mammal species diversity in the major vegetation zones of Bwindi Impenetrable National Park is discussed in relation to altitude. Species richness of the small mammals was found to decrease with an increase in altitude. The main factors accounting for the observed diversity are the wide altitudinal variation and a complex array of vegetation types. Sixty-seven species of rodents and shrews were found to exist in the Park; 47 of which were rodents and 20 shrews. Of these, 26 species are new to the Bwindi Park list. Three species have probably not been described before. The study found 10 species of small mammals to be Albertine Rift endemics. Three genera are recorded in Uganda for the first time: Rwenzorisorex, Suncus and Paracrocidura. Five species are new records for East Africa. These are Crocidura stenocephala, Lophuromys rahmi, L. medicaudatus, Paracrocidura maxima and Hylomyscus aeta. Because of the high endemism of plants, butterflies, birds and now of small mammal species, Bwindi forest is a unique biodiversity hotspot and is among the highest conservation priorities in the Albertine Rift.

Résumé

On discute de la diversité des espèces de petits mammifères dans les principales zones de végétation du Parc de la Forêt Impénétrable de Bwindi, en fonction avec l'altitude. On a trouvé que la richesse en espèces de petits mammifères diminuait avec l'augmentation de l'altitude. Les principaux facteurs qui expliquent la diversité observée sont la grande variation de l'altitude et un ensemble complexe de types de végétation. On a découvert que soixante-sept espèces de rongeurs et de musaraignes vivent dans le parc, dont 47 rongeurs et 20 musaraignes. Parmi eux, 26 espèces sont nouvelles sur la liste du Parc de Bwindi. Trois d'entre elles n'ont probablement jamais été décrites auparavant. L'étude a découvert que 10 espèces de petits mammifères sont endémiques au Rift Albertin. Trois genres sont rapportés pour la première fois pour l'Ouganda : Rwenzorisorex, Suncus et Paracrocidura. Cinq espèces sont nouvelles pour l'Afrique de l'Est : Crocidura stenocephala, Lophuromys rahmi, L.medicaudatus, Paracrocidura maxima et Hylomyscus aeta. Etant donné le fort endémisme de plantes, de papillons, d'oiseaux et maintenant, de petits mammifères, la forêt de Bwindi est un haut lieu unique de la biodiversité qui se range parmi les plus urgentes priorités de la conservation du Rift Albertin.