Get access

The development of plumage polymorphism in male Madagascar paradise flycatcher Terpsiphone mutata

Authors


Taku Mitzuta, Department of Zoology, Graduate School of Science, Kyoto University, Kitashirakawa-Oiwakecho, Sakyo, Kyoto 606-8502, Japan. E-mail: mizutaku@ethol.zool.kyoto-u.ac.jp

Abstract

The development of plumage polymorphism in male Madagascar paradise flycatcher Terpsiphone mutata (Linnaeus, 1766) was investigated in north-western Madagascar. Four distinct morphs were observed, namely, white-coloured with long tails (WL), rufous-coloured with long tails (RL), rufous-coloured with tails of middle length (RM), and rufous-coloured with short tails (RS). Females were rufous and had short tails. Indivudual males were marked and re-observed during 1994–98. RS males changed to RM in the following seasons. Among RM males, some individuals retained RM, others changed to RL or WL. RM males which changed to WL in the next season had possessed white patches on their belly, whereas RM males which changed to RL had not had such patches. Neither WL nor RL males changed their morphs. Nestlings were rufous regardless of their father's morph. One nestling changed to RS in the next season. From these results and the difference of body size among four morphs, it is deduced that RS males are one year old, and change to RM males in the next season. RM males change to RL or WL males after one or two years. RL and WL are two stable terminal plumages, and they may be genetically determined morphs.

Résumé

On a étudié le développement du polymorphisme du plumage du gobe-mouches paradis mâle de Madagascar Terpsiphone mutata (Linnaeus, 1766) au nord-ouest de Madagascar. On a observé cinq morphismes différents, à savoir : blanc avec une longue queue (WL), roux avec une longue queue (RL), roux avec une queue de longueur moyenne (RM) et roux avec une queue courte (RS). Les femelles étaient roussâtres et avaient une queue courte. On a marqué des mâles que l'on a ré-observés de 1994 à 1998. Les mâles RS évoluaient en RM au cours des saisons suivantes. Parmi les mâles RM, certains restaient RM, d'autres devenaient RL ou WL. Les mâles RM qui devenaient WL la saison suivante avaient déjà avant des taches blanches sur le ventre alors que les RM qui devenaient RL n'avaient pas ces taches. Ni les WL ni les RL ne changeaient de morphisme. Les jeunes au nid étaient roux quel que soit le morphisme du père. Une nichée est devenue RS la saison suivante. A partir de ces résultats et de la différence de taille corporelle entre les quatre morphismes, on déduit que les mâles RS sont,gés d'un an et deviennent RM la saison suivante. Les mâles RM deviennent RL ou WL après un ou deux ans. RL et WL sont deux plumages terminaux stables et il se peut qu'ils soient des morphismes génétiquement déterminés.

Ancillary