Assessment of the performance of exotic and indigenous tree and shrub species for rehabilitating saline soils of Northern Kenya

Authors


E-mail: golukoye@avu.org

Abstract

In the semi-desert zone of North Horr, northern Kenya, soil salinity reaches toxic levels, with extensive salt crusts at the surface. Environmental groups are involved in tree and shrub planting trials with the objective of stabilizing sand dunes and rehabilitating land. However, the performance of the various indigenous and exotic tree and shrub species in rehabilitating these saline soils has not been examined. Therefore this study aimed at evaluating the performance of various exotic and indigenous tree and shrub species in rehabilitating saline soils in North Horr. Mortality and relative growth rates for both exotic and indigenous tree and shrub species were assessed. Compared to indigenous species, exotic tree species (not naturally growing in the Marsabit ecosystem) failed to sustain an improved growth performance in saline soils of North Horr. The results of this study demonstrate that survival rates for indigenous plants in North Horr are higher than those of exotic ones. Thus, to rehabilitate saline soils and stabilize sand dunes, the use of indigenous tree and shrub species adapted to such saline conditions should be encouraged.

Résumé

Dans la zone semi désertique de North Horr, au nord du Kenya, la salinité du sol atteint des niveaux toxiques, avec de vastes croûtes de sel à la surface. Des groupes environnementaux s'impliquent dans des essais de plantations d'arbres et de buissons, en vue de stabiliser les dunes de sable et de réhabiliter le terrain. Cependant, on n'a pas examiné les performances des différentes espèces d'arbres et de buissons exotiques en ce qui concerne la réhabilitation de ces sols salins. C'est pourquoi cette étude voulait évaluer les performances de diverses espèces d'arbres et de buissons exotiques et indigènes quant à la réhabilitation des sols salins de North Horr. Elle a évalué la mortalité et les taux de croissance relatifs pour les espèces exotiques et indigènes. Comparées aux espèces indigènes, les espèces d'arbres exotiques (qui ne poussent pas naturellement dans l'écosystème de Marsabit) n'ont pas réussi à soutenir les performances de croissance dans les sols salins de North Horr. Les résultats de cette étude montrent que le taux de survie des plants indigènes à North Horr est meilleur que celui des plants exotiques. Donc, pour réhabiliter les sols salins et stabiliser les dunes de sable, il faudrait encourager l'utilisation d'espèces d'arbres et de buissons indigènes, adaptées à de telles conditions de salinité.

Ancillary