SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • forest;
  • fruiting;
  • logging;
  • phenology;
  • tropical trees

Abstract

The spatial and temporal variations in species composition and abundance of trees that fruited in mechanically logged, intensively pit-sawn and essentially undisturbed forest areas in Kalinzu Forest (0°17′S, 0°30′S and 30°00′, 30°07′E) were assessed. The duration and frequency of fruiting episodes of selected pioneer, understorey and canopy tree species were also determined. These phenology aspects were monitored for 18 months (between February 1997 and July 1998) in 99 plots, each 20 m × 20 m in size. Eighty species consisting of 1489 trees fruited during the study. Most of the species were recorded in the undisturbed forest area and least in the mechanically logged areas. Monthly number of individuals and species that fruited in each forest condition were significantly related to monthly rainfall. Two pioneer species (Musanga leo-errerae and Trema orientalis), one sub-canopy (Funtumia africana) and canopy (Parinari excelsa) species had extended fruiting phases (>5 months). Two understorey species (Oxyancius speciosus and Tabernaemontana spp.) had an extended phase while the third (Teclea nobilis) had a short (≤5 months) fruiting phase. Of the selected species, only Strombosia scheffleri (a sub-canopy species) and P. excelsa had more than one fruiting episode.

Résumé

On a évalué les variations dans l'espace et dans le temps de la composition des espèces et de l'abondance des arbres qui fructifient dans des zones forestières exploitées de façon artisanale ou industrielle ou encore principalement non perturbées, dans la Forêt de Kalinzu (0°17'S - 0°30'S et 30°00'E - 30°07'E). La durée et la fréquence des périodes de fructification d'espèces d'arbres pionnières, de sous-bois et de la canopée ont aussi été déterminées. Ces aspects phénologiques ont été contrôlés pendant 18 mois (de février 1997 et juillet 1998) sur 99 parcelles faisant chacune 20 x 20 mètres. 1489 arbres appartenant à 80 espèces ont fructifié pendant cette période. La plupart de ces espèces ont été observées dans la zone forestière non perturbée et les moins nombreuses étaient dans la zone exploitée de façon artisanale. Le nombre d'individus et d'espèces qui fructifiaient par mois dans chaque forêt était lié de façon significative aux chutes de pluies mensuelles. Deux espèces pionnières, Musanga leo-errerae et Trema orientalis, une espèce de sous la canopée, Funtumia africana, et une de la canopée, Parinari excelsa, avaient de longues phases de fructification (>5 mois). Deux espèces des sous-bois (Oxyancius speciosus et Tabernaemontana spp.) avaient une longue phase de fructification tandis que la troisième, Teclea nobilis, avait une phase de fructification courte (<5 mois). Parmi les espèces choisies, seuls Strombosia scheffleri (une espèce de sous la canopée) et P. excelsa avaient plus d'une période de fructification.