Get access

Three–way interactions between Acacia, large mammalian herbivores and bruchid beetles - a review

Authors


Prof. D. Ward, Department of Conservation Ecology, University of Stellenbosch, Matieland 7602, South Africa. E-mail: dward@sun.ac.za

Abstract

Large mammalian herbivores are both predators and dispersers of Acacia seeds. While some of the seeds are destroyed during passage through the herbivore's digestive tract, others are defecated unharmed. Ingestion by large herbivores facilitates germination by scarification of the seed coat. The extent of the influence of herbivores on seed dispersal and germination depends on seed retention time and tooth size, which are both positively correlated with body size. Infestation by bruchid beetles (Bruchidae) reduces Acacia germination. Herbivores may reduce bruchid infestation in several ways. Larvae in recently infested seeds are killed by stomach acids penetrating the seed through the larval entry hole. Seeds that are partly excavated by burrowing larvae in more advanced stages may be crushed by the herbivore's teeth. Lastly, but probably most crucially, herbivores simply remove seeds from the natal tree prior to infestation or at least prior to reinfestation. The timing and magnitude of herbivory is crucial for both the reduction of bruchid infestation and Acacia seedling establishment. Although it is widely agreed that a three–way interaction exists between bruchid beetles, Acacia trees and large mammalian herbivores, it is also apparent that the relationship is highly complex and is not yet completely understood.

Résumé

Les grands mammifères herbivores sont en même temps des prédateurs et des facteurs dispersants des graines d'Acacia. Si certaines graines sont détruites au cours de leur passage dans le tractus digestif des herbivores, d'autres sont expulsées sans dommages. Au contraire, l'ingestion par les grands herbivores facilite la germination grâce à la scarification de l'enveloppe de la graine. L'importance de l'influence des herbivores sur la dispersion des semences dépend du temps que la semence passe à l'intérieur de l'animal et de la taille de ses dents, qui sont tous deux positivement liés à la taille corporelle. L'infestation par les coléoptères bruchidés (Bruchidae) réduit la germination des Acacia. Les herbivores peuvent réduire cette infestation de plusieurs manières. Les larves des semences infestées depuis peu de temps sont tuées par les sucs gastriques qui pénètrent dans la semence par le trou d'entrée de la larve. Les semences qui sont partiellement excavées par les larves à des stades plus avancés peuvent être écrasées par les dents des herbivores. Et enfin, ce qui est probablement plus crucial, les herbivores prélèvent les graines sur l'arbre d'origine avant l'infestation ou au moins, avant la réinfestation. Le timing et l'importance du prélèvement par les herbivores sont cruciaux pour la réduction de l'infestation par les bruchidés et pour l'implantation des jeunes plants. Bien qu'il soit généralement admis qu'une triple interaction existe entre les coléoptères bruchidés, les Acacia et les grands mammifères herbivores, il est aussi évident que cette relation est extrêmement complexe et qu'on ne la comprend pas encore parfaitement.

Get access to the full text of this article

Ancillary