La microscopie confocale: interet pour l'analyse du relief cutané. Un outil d'évaluation dermo-cosmétique*

Authors


  • *

    Ce travail a été présenté au 4th World Meeting on Pharmaceutics, Biopharmaceutics, Pharmaceutical and Technology; Florence (Italy), 8/11 April 2002.

S. Makki, Laboratoire d'Ingénierie et de Biologie Cutanées, Laboratoire de Pharmacie Galénique, Faculté de Médecine et de Pharmacie 25030 Besançon, France. Tel: +33 3 81 66 52 91; fax: +33 3 81 66 52 90; e-mail: safwat.makki@univ-fcomte.fr

Synopsis

Nowadays, the determination of human skin microtopography is usually carried out by methods based on mechanical techniques (profilometry and surfometry), or founded on optical conception (shadowing method and profilometry). Negative skin replicas made of a silicone rubber material (Silflo®) or positive casts performed from an epoxy resin (Araldite®), are used to assess the skin microstructure. Skin surface microtopography is quantified by measuring furrows depths and spaces between them. An original application using confocal scanning laser microscope (CLSM) is described in this paper. The CLSM gives simultaneously images of the skin surface associated with quantitative measurements of the microtopography. With this apparatus, it is easy to achieve perfect skin replica images with assessment of its microstructure, before and after applications of topical medicines or cosmetic products to evaluate the skin surface restoration. It is worth to mention that it is indispensable to analyse the same skin surface (same plateaux and same furrows). For this reason, it is necessary to localize exactly and to replicate the same skin surface area (4 mm2) before and after the cosmetic use, whatever the extended period of the topical application.

Résumé

A l'heure actuelle, la quantification de la microtopographie de la peau humaine est essentiellement réalisée par des méthodes basées sur des conceptions mécaniques (techniques profilométriques et surfométrique) ou optiques (techniques par ombre projetée et profilométrique). Pour évaluer la microstructure de la peau, il est nécessaire de réaliser des répliques négatives de la surface de la peau humaine, avec un matériel en caoutchouc silicone (Silflo®). A partir de ces répliques négatives, des répliques positives sont obtenues avec une résine époxyde (Araldite®). La microtopographie de la surface cutanée est évaluée quantitativement en mesurant les profondeurs des sillons et les espaces qui les séparent.

Une application originale du microscope confocal à balayage laser (MCBL) est proposée dans ce travail. Le MCBL donne simultanément des images d'une surface associées aux mesures quantitatives de la microtopographie. Avec cet appareil, il est facile de réaliser des images parfaites de la surface de la peau avec une évaluation de la microstructure, avant et après application topique de médicaments topiques ou de produits dermo-cosmétiques. Ainsi, il est intéressant d'évaluer le degré d'amélioration qualitative et quantitative de la surface de la peau. Il est indispensable de localiser exactement la même région de la surface de la peau (les mêmes plateaux et les mêmes sillons) et en faire des répliques pour analyser la même surface (4 mm2) avant et après l'application du produit cosmétique, en respectant la durée demandée de son utilisation.

Ancillary