Get access

Antecedents and Consequences of Employees’ Adjustment to Overseas Assignment: A Meta-analytic Review

Authors


* Address for correspondence: Regina Hechanova, Department of Psychology, Ateneo de Manila University, Loyola Heights, Quezon City, Philippines. Email: rhechanova@ateneo.edu.ph

Abstract

La recherche sur les antécédents et les conséquences de l’ajustement des expatriés a été revue de façon qualitative et avec la méthode quantitative de méta-analyse. Les prédicteurs individuels, environnementaux, reliés au travail et reliés à la famille, de l’ajustement général, interactionnel et au travail ont été analysés. L’efficacité personnelle, la fréquence des interactions dans le pays hôte, et le soutien familial ont prédit les trois types d’ajustement. De plus, des compétences élevées en relations interpersonnelles ont été associées à un meilleur ajustement à l’environnement en général. Les résultats ont également démontré que la variable “conflit de rôle”était corrélée négativement avec l’ajustement au travail alors que l’ambiguïté du rôle et la discrétion ont été associés avec l’ajustement au travail. Un modèle d’équations structurelles a été développé avec les corrélations agrégées pour illustrer les relations causales possibles impliquant un facteur général d’ajustement et les résultats des tensions au travail, la satisfaction au travail, l’engagement organisationnel, l’intention de quitter, ainsi que la performance au travail. L’hypothèse était que l’ajustement influencerait les tensions et la satisfaction au travail et que ces deux dernières variables auraient un effet sur l’engagement organisationnel, la performance et l’intention de quitter. Le modèle a bien correspondu aux données.

Research on the antecedents and consequences of expatriate adjustment was reviewed using meta-analytic methods. The antecedents and outcomes of three facets of adjustment were examined. Self-efficacy, frequency of interaction with host nationals, and family support consistently predicted all three types of adjustment. In addition, better interpersonal skills were associated with greater adjustment to general environment. Greater cultural novelty was associated with less interactional adjustment. Role conflict, ambiguity, and discretion were also strong predictors of work adjustment. A structural equations model that illustrated causal relationships involving expatriate adjustment and outcomes of job strain, job satisfaction, organisational citizenship, intent to turnover, and job performance generated a good fit with the data.

Ancillary