SEARCH

SEARCH BY CITATION

Regime theory is a means by which scholars study governance in the city. Governance is defined as a productive exercise of power (‘the power to’) resulting from the normative and actual arrangements (the ‘regime’) between public and private spheres in a liberal democratic community. To date, the public-private couplet has been conceptualized as the state and market institutions respectively. In this paper I show that this definition is but one particular (Lockean) conceptualization of the public and private. Other dimensions also exist in liberalism itself (Romantic, Modern and feminist critique) and thus have considerable saliency in urban life and politics. Recognizing this point benefits regime theory by strengthening and extending its theoretical and empirical consistency. It captures the complex structuration of city politics better, and facilitates the examination of non-traditional forms and locations of politics in the city, where each of the dimensions of the public-private couplet might produce governance. Using grounded theory, that point is developed through an account of local politics of AIDS in a New Zealand city, where various forms of public and private enterprise connect to successfully achieve the policy goals of prevention, education and support.

La théorie du régime est un moyen pour les chercheurs d’étudier le gouvernement des villes. La gouvernance est définie comme l’exercice productif du pouvoir (‘le pouvoir de’) qui résulte des arrangements normatifs et réels (le ‘régime’) entre les sphères du privé et du public dans une communauté libérale démocratique. Jusqu’à maintenant, le couple public-privé a été aux institutions de l’état et du marché. Dans cet article je montre que cette représentation n’est qu’une représentation particulière (Lock) du public et du privé. D’autres dimensions existent dans le libéralisme même (romantique, moderne, et la critique féministe) et ont donc une importance considérable dans la vie et dans les politiques urbaines. La reconnaissance de ce point bénéficie à la théorie du régime en donnant de la force à sa consistance empirique et théorique et en l’étendant. Ceci rend mieux compte de la structuration complexe des politiques des villes, et facilite l’examen des formes et des lieux de politique non traditionnels de la ville, ou` chaque dimension du couple public-privé peut produire la gouvernance. En utilisant grounded-théory, ce point est développé dans un compte-rendu de la politique locale du Sida dans une ville de Nouvelle-Zélande où des formes diverses d’entreprise publique et privée se rejoignent pour atteindre les buts politiques de la prévention, de l’éducation et du soutien.