SEARCH

SEARCH BY CITATION

Products and commodities take on the qualities of the places from which they come. In their tendency to persist even in the context of geographically homogenizing forces, place differences permeate the artifacts whose creation they stimulate. Through an investigation of industrial design practice, I specify how factors like client referral systems, local art worlds, and the existence of prior physical infrastructure influence the substance of stuff. I also examine processes like migrants’ cultural self–selection, the formation of internal markets, and the nature of the local semiotic. The mechanisms through which such diverse elements combine into a local industrial atmosphere shape not just competitive advantage of one place over another in producing a given artifact, but the nature of goods that can come into existence.

Les produits et marchandises revêtent les propriétés de leurs lieux d’origine. Tendant à subsister en dépit des forces d’homogénéisation géographique, les différences entre les lieux imprègnent les objets dont elles stimulent la création. A partir d’une étude sur les pratiques en conception industrielle, l’article établit la façon dont les systèmes de référence des clients, les univers artistiques locaux et l’existence d’une infrastructure matérielle antérieure influent sur l’essence même des choses. Certains processus sont détaillés comme l’auto–sélection culturelle des migrants, la formation de marchés internes et la nature de la sémiotique locale. Les mécanismes qui permettent la combinaison de ces divers éléments en une ‘ambiance’ industrielle locale façonnent non seulement des atouts pour la concurrence entre tel et tel lieux grâce à la production d’un objet spécifique, mais aussi la nature des produits qui peuvent voir le jour.