SEARCH

SEARCH BY CITATION

Supplier relationships in the automotive industry have changed considerably in recent decades. Increasing levels of outsourcing and modular production combined with just–in–time deliveries have increased the demand for logistical coordination of the manufacturing process. This article specifically looks at the use of supplier parks in the automotive industry. Five supplier parks located in Sweden, Germany and Spain are analysed using case studies. One observation is that the logic of proximity in these cases is highly linked to the use of sequential synchronous just–in–time deliveries. This is combined with a high degree of modular production as well as outsourcing strategies. Together, these factors have pushed supplier companies to establish themselves in supplier parks. The cases also reveal very limited links to the local and regional economy. Most companies have the sole function of serving the adjacent customer with reliable deliveries. One further observation is that investment in infrastructure is to a great extent made through public funding, as supplier parks are typically ‘produced spaces’ in order to support the car–makers in the region.

Les relations d’approvisionnement se sont profondément transformées au cours des deniers décennies dans l’industrie automobile. L’externalisation croissante et la modularisation associés à la gestion Juste–à–temps ont accentué le rôle de la logistique dans l’organisation du processus de production. Dans ce contexte, cet article étudie le rôle des parcs de fournisseurs dans l’industrie automobile. L’analyse se fonde sur l’étude approfondie de cinq parcs de fournisseurs localisés en Allemagne, Espagne et Suède. Une des conclusions de ses études de cas est que la logique de proximité est largement associée à la diffusion de la production synchrone, mais aussi à l’importance de la production modulaire et au degré d’externalisation. Ces trois facteurs explicatifs justifient la localisation des équipementiers dans les parcs de fournisseurs. Les cas étudiés mettent aussi en évidence un impact limité de ces complexes sur l’économie locale. La plupart des fournisseurs ne localisent qu’une simple fonction de préparation des sous–ensembles livrés en temps voulu sur les chaînes d’assemblage. Enfin, on peut noter que l’investissement dans l’infrastructure est pour une large part financée sur des fonds publics, les parcs de fournisseurs pouvant être qualifiés d’espaces produits’ afin de consolider l’implantation locale des constructeurs.