SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Bwindi;
  • camera traps;
  • inventory;
  • terrestrial vertebrates

Abstract

We placed camera traps for a month at sixty locations in Bwindi Impenetrable National Park to determine the species composition and distribution of medium-to-large terrestrial vertebrates. A total of 15912 images were recorded from 1800 camera trap days. These provided a total of 625 and 338 camera events when filtered by hour and day, respectively. Twenty mammal species were recorded from 594 and 314 camera events by hour and day, respectively. Four bird species were recorded from 31 and 24 camera events by hour and day, respectively. The African golden cat Profelis aurata Temminck was recorded from 27 and nineteen camera events by hour and day, respectively. The black-fronted duiker Cephalophus nigrifrons Gray was most frequently photographed with 179 and 65 camera events by hour and day, respectively. Analyses reveal two species possessed a significantly interior-biased distribution. One species showed an edge-biased pattern. Five species were detected to have significantly biased altitudinal distributions with higher elevations. Distance to park edge and elevation can significantly influence species distribution. The selective use of the park limits the area that each species utilizes, with implications for maximum population sizes and viability. Our observations provide a baseline for long-term terrestrial vertebrate monitoring in Bwindi.

Résumé

Nous avons placé des pièges photographiques à 60 endroits du Parc National de la Forêt Impénétrable de Bwindi pendant un mois pour déterminer la composition des espèces et la distribution des vertébrés terrestres de taille moyenne à grande. Au total, 15.912 photos ont été enregistrées pour 1 800 jours-pièges photos. Cela représente en tout respectivement 625 événements photographiés, exprimés en heures-pièges, et 338 en jours-pièges. Vingt espèces de mammifères ont été enregistrées, soit 594 événements exprimés en heures-pièges et 314 en jours-pièges. Quatre espèces d'oiseaux ont été captées lors de 31 événements photos exprimés en heures-pièges et 24 par jour-piège, respectivement. Le chat doré africain Profelis aurata Temminck fut enregistré au cours de 27 événements heure-piège pour un total de 19 jours-pièges. Le céphalophe à front noir Cephalophus nigrifrons Gray fut le plus photographié, avec 179 et 65 événements respectivement. Les analyses révèlent que deux espèces présentaient une distribution significativement biaisée vers l'intérieur du parc, et une autre une distribution biaisée vers les limites extérieures. Cinq espèces ont montré des distributions altitudinales biaisées en fonction de l'élévation. La fréquentation sélective du parc limite la superficie que chaque espèce parcourt, ce qui a des implications sur la taille maximale et la viabilité des populations. Nos observations constituent une base de référence pour le suivi à long terme des vertébrés terrestres de Bwindi.