The ecology of large carnivores in the highlands of northern Ethiopia

Authors


Correspondence: E-mail: gidey1998ec@yahoo.com

Abstract

The degradation and fragmentation of the northern Ethiopian highlands has resulted in frequent encounters of large carnivores with humans and their livestock. We interviewed 500 randomly selected households to estimate economic impact of livestock predation by spotted hyaena (Crocuta crocuta), leopard (Panthera pardus) and jackal (Canis aureus aureus) in the highlands of northern Ethiopia. The annual mean economic loss per household was approximately U.S.$ 20.2, about 7% of the average annual income of households in the area. Households surveyed reported losses of a total of 3122 livestock to hyaena, leopard and jackal predation over the past 5 years. This loss equated to a total financial loss of U.S.$ 50,381. Livestock predation incidents of spotted hyaena, leopard and jackal demonstrated that spotted hyaena had a preference for dog, donkey, goat and sheep; leopard for goat, dog and sheep; and jackal for goat and sheep. Livestock predation of spotted hyaena and leopard were mainly during the night. We conclude that assessing depredation problems is important to develop actions for management of either livestock practices or wildlife conservation.

Résumé

La dégradation et la fragmentation des hauts plateaux du nord de l'Éthiopie ont entraîné de fréquentes rencontres entre de grands carnivores et les hommes et leur bétail. Nous avons interrogé 500 foyers choisis au hasard pour tenter d'évaluer l'impact économique de la prédation que l'hyène tachetée (Crocuta crocuta), le léopard (Panthera pardus) et le chacal doré (Canis aureus aureus) exercent sur le bétail de cette région. La perte économique annuelle moyenne par foyer est d'environ 20,2 dollars U.S., soit près de 7% du revenu annuel moyen des ménages de la région. Les foyers interrogés ont rapporté au total la perte de 3122 têtes de bétail due aux hyènes, aux léopards et aux chacals pour les cinq dernières années. Cette perte équivaut à une perte financière totale de 50,381 dollars. Les cas de prédation par les hyènes tachetées, les léopards et les chacals montrent que l'hyène a une préférence pour les chiens, les ânes, les chèvres et les moutons, le léopard pour les chèvres, les chiens et les moutons, et le chacal pour les chèvres et les moutons. Les attaques du bétail par l'hyène tachetée et par le léopard ont surtout lieu pendant la nuit. Nous concluons qu'il est important d'évaluer les problèmes de déprédations pour mettre au point des mesures de gestion, que ce soit dans les pratiques d'élevage ou dans la conservation de la faune sauvage.

Ancillary