Get access

Population structure and ecology of the African buffalo (Syncerus caffer Sparrman, 1779) in Chebera Churchura National Park, Ethiopia

Authors


Correspondence: Email: balak212@yahoo.com

Abstract

An investigation of population structure and ecology of the African buffalo (Syncerus caffer Sparrman, 1779) was carried out in the Chebera Churchura National Park, Ethiopia during the wet and dry seasons of 2005–2006. Sample counts of African buffaloes were carried out in an area of 1,215 km2. The estimated population of buffalo was 2,617 individuals. Males comprised 35.0%, while females 52.8% of the population. The remaining 12% of the population was young of both sexes and of all ages of unknown sex. It was difficult to categorize the young into male and female in the field, as their primary sexual characteristics were not easily visible. Male to female sex ratio was 1.00 : 1.51. Age structure was dominated by adults, which constituted 72.06% of the total population. Subadults comprised 22.02%, and young accounted for 5.9% of the population. Larger herds of up to 27 individuals were observed during the wet season and smaller herds of eight individuals during the dry season. The mean herd size during wet and dry seasons was 24.81 and 7.77, respectively. The African buffaloes were distributed in four habitat types such as grasslands, woodlands, montane forests and riverine habitat in the study area. They were observed more in the riverine vegetation types during the dry season. Relative abundance of food resources, green vegetation cover and water availability in the area were the major factors governing their distribution in the present study area. They spent a greater proportion of the time in feeding and resting/ruminating activities. On the average, 49.7% of the daytime was spent in feeding, and 38.75% of the day on resting (lying down and standing). Morning and the late afternoon activity peaks were more pronounced during the dry season than the wet season.

Résumé

Une étude de la structure de la population de buffles d'Afrique (Syncerus caffer Sparrman, 1779) et de son écologie a été menée dans le Parc National de Chebera Churchura, en Éthiopie, au cours des saisons sèches et saisons des pluies de 2005-2006. Des comptages échantillons ont eu lieu sur une superficie de 1 215 km². La population totale est estimée à 2 617 individus. Les mâles représentaient 35.0% de la population et les femelles 52.8%. Les 12% restants étaient des jeunes des deux sexes ou bien des individus de tout âge mais de sexe inconnu. Il était difficile de classer les jeunes comme mâles ou femelles sur le terrain parce que leurs caractéristiques sexuelles primaires étaient difficiles à observer. Le sex-ratio mâle/femelle était de 1.00 :1.51. La structure d'âge était dominée par les adultes qui représentaient 72.6% de la population totale, suivis par les subadultes avec 22.02%, puis par les jeunes avec 5.9% de la population. De grands troupeaux comptant jusqu'à 27 individus furent observés pendant la saison des pluies et des troupeaux plus petits, de huit individus, pendant la saison sèche. La taille moyenne des troupeaux en saison des pluies et en saison sèche était respectivement de 24.81 individus et de 7.77 individus. Dans la zone étudiée, les buffles étaient distribués dans quatre types d'habitats : des prairies, des forêts, des forêts de montagne et un habitat riverain. Ils étaient observés davantage dans des types de végétation riveraine pendant la saison sèche. L'abondance relative des ressources alimentaires, d'une couverture de végétation verte et la disponibilité en eau de la zone étaient les facteurs principaux régissant leur distribution dans cette zone d'étude. Ils passaient une plus grande partie de leur temps à se nourrir et à se reposer en ruminant. En moyenne, ils consacraient 49.7% de leur temps à se nourrir et 38.5% de la journée à se reposer (debout ou couchés). Les pics d'activité du matin et de la fin d'après-midi étaient plus prononcés en saison sèche qu'en saison des pluies.

Ancillary