SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • fluorescent tracking;
  • habitat selection;
  • Mus minutoides ;
  • pygmy mice;
  • shrub encroachment;
  • Swaziland

Abstract

We investigated habitat selection of Mus minutoides in northeastern Swaziland. We used powder tracking to determine how M. minutoides selected habitat at a fine scale and a broader path scale. At the fine scale, we measured per cent cover of grass and shrubs, the number of forbs and visual obstruction (VO) at five evenly spaced points along a mouse's pathway and at a paired random location. At the path scale, we calculated the relative displacement (RD) of each path as the ratio of the distance from the start to the end point of the path to the total length of the path (values near one indicate less preference). We found that M. minutoides were positively associated with increases in visual obstruction, grass cover, and shrub cover at the fine scale, but not at the path scale. Our results indicate that M. minutoides selection of vegetative features at the path scale is not as important as their fine-scale selection of vegetative structure. In addition, the shrub encroachment on our study site may be directly beneficial to M. minutoides at the fine scale. Our results provide us with an increased understanding of the basic ecology of M. minutoides and information on their response to a changing landscape.

Résumé

Nous avons étudié le choix de l'habitat par Mus minutoides dans le nord-est du Swaziland. Nous avons utilisé le traçage à la poudre pour déterminer comment M. minutoides choisissait son habitat à petite échelle et à l'échelle plus grande d'une piste. À fine échelle, nous avons mesuré le pourcentage de couverture d'herbes et d'arbustes, le nombre de dicotylédones et l'obstruction visuelle à cinq points espacés de façon régulière le long d'une piste de souris et à un endroit couplé choisi au hasard. À l'échelle de la piste, nous avons calculé le déplacement relatif de chaque piste comme le rapport de la distance du début jusqu'à la fin de la piste à la longueur totale de la piste (les valeurs proches de 1 indiquent moins de préférence). Nous avons trouvé que les M. minutoides étaient positivement liés à des augmentations de l'obstruction visuelle, à la couverture herbeuse et arbustive à fine échelle, mais pas à l'échelle de la piste. Nos résultats indiquent que la sélection de caractéristiques végétales par M. minutoides à l'échelle de la piste n'est pas aussi importante que le choix d'une structure végétale à une échelle plus fine. De plus, l'envahissement des arbustes sur notre site de recherche peut être directement avantageux pour M. minutoides à l'échelle plus fine. Nos résultats nous permettent de mieux comprendre l'écologie de base de Mus minutoides et nous donnent des informations quant à sa réponse à un paysage en voie de modification.