SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • altitude;
  • exposure;
  • macrofungi;
  • mycocoenology;
  • organic matter;
  • pH ;
  • Tunisia

Abstract

Macrofungi have important functions in forest ecosystems. It is essential to have information about these species to ensure proper management of such ecosystems. Due to the importance of forestry in Tunisia and the lack of information on fungal communities, this study was conducted in North Western of Tunisia. The objective was to enumerate macrofungal diversity in relation to various environmental factors. In total, 158 fruiting bodies were collected and 60 species were identified. Among them, 39 species are mycorrhizal. A fruiting body is the first visible appearance of the spore-bearing surface until its disintegration. More fruiting bodies were found on the eastern slopes than on the western slopes. This reflects the distribution of tree species and soil type. Almost all fungal species were collected from soils of moderate acidity (pH 4–pH 5), 5 species from soils with low acidity (pH 5–pH 6.8), and only 3 species from soils with high acidity (pH < 4). The majority of fruiting bodies occurred in soils with a percentage of organic matter ranging from 1 to 5 and a phosphorus content ranging from 15.1 to 20 ppm.

Résumé

Les macromycètes ont des fonctions importantes dans les écosystèmes forestiers. Il est essentiel de disposer d'informations sur ces espèces pour garantir une gestion correcte de tels écosystèmes. Vu l'importance de la foresterie en Tunisie et le manque d'information sur les communautés fongiques, cette étude fut réalisée dans le nord-ouest de la Tunisie. L'objectif était de décrire la diversité des macromycètes, en lien avec différents facteurs environnementaux. Au total, 158 fructifications ont été collectées et 60 espèces identifiées. Parmi elles, 39 espèces sont mycorhyziennes. Un sporophore (organe de fructification) est la première manifestation visible en surface portant les spores jusqu'à sa désintégration. On a trouvé plus de sporophores sur les pentes orientées à l'est que sur celles orientées vers l'ouest. Ceci reflète la distribution des espèces d'arbres, et des types de sol. Presque toutes les espèces de champignons furent récoltées sur des sols d'acidité moyenne (pH 4 à 5), cinq espèces sur des sols de faible acidité (pH 5 à 6,8), et seulement trois espèces sur des sols très acides (pH < 4). La majorité des sporophores se trouvaient sur des sols dont le pourcentage de matière organique allait de 1 à 5, avec un contenu en phosphore allant de 15,1 à 20 ppm.