Mitochondrial DNA analyses show that Zambia's South Luangwa Valley giraffe (Giraffa camelopardalis thornicrofti) are genetically isolated

Authors


Abstract

Thornicroft's giraffe, Giraffa camelopardalis thornicrofti, is a geographically isolated subspecies of giraffe found only in north-east Zambia. The population only occurs in Zambia's South Luangwa Valley, an area which interestingly places it between the current distribution of Masai (G. c. tippelskirchi) giraffe to the north, and the Angolan (G. c. angolensis) and South African (G. c. giraffa) giraffe in the south-west and south, respectively. Specific studies have been undertaken on the ecology of this subspecies, but their population genetics remains unknown. We studied 34 individuals from the South Luangwa National Park and adjacent Lupande Game Management Area and seven individuals from northern Botswana. The complete cytochrome b and control region sequences of the mitochondrial genome were sequenced and analysed together with database data by maximum likelihood tree reconstruction and maximum parsimony network analyses. The giraffe from Zambia's South Luangwa Valley are most closely related to the subspecies G. c. tippelskirchi and part of their radiation. However, they form a unique population that would benefit from increased research and conservation management.

Résumé

La girafe de Thornicroft, Giraffa camelopardalis thornicrofti, est une sous-espèce isolée géographiquement que l'on ne trouve qu'au nord-est de la Zambie. Cette population ne vit que dans le sud zambien de la Vallée de la Luangwa, une zone qui la situe entre la distribution actuelle de la girafe masaï (G. c. tippelskirchi) au nord, celle de la girafe d'Angola (G. c. angolensis) et celle d'Afrique du Sud (G. c. giraffa), respectivement au sud-ouest et au sud. Des études spécifiques ont été entreprises sur l'écologie de cette sous-espèce, mais la génétique de cette population reste inconnue. Nous avons étudié 34 individus du Parc National de South Luangwa et de l'Aire de gestion de la faune de Lupande qui lui est proche et sept individus du nord du Botswana. Les séquences complètes du cytochromeb et d'une région de référence du génome mitochondrial ont été réalisées et analysées en regard des données de référence par des analyses par reconstruction de l'arbre selon le principe du maximum de vraisemblance et par la méthode de parcimonie maximale. Les girafes de la Vallée de South Luangwa en Zambie sont plus étroitement apparentées à la sous-espèce G. c. tippelskirchi et font partie de leur radiation. Cependant, elles constituent une population unique qui aurait tout intérêt à faire l'objet de nouvelles recherches et d'une meilleure gestion de conservation.

Ancillary