Dispersal and predation of diaspores of Coula edulis Baill. in an evergreen forest of Gabon

Authors


Abstract

The African walnut (Coula edulis) is a tree species of African evergreen forests, the seeds of which are collected and traded by African people. Many animal species consume African walnut diaspores; however, their roles as dispersers or predators have yet to be clarified. In this study, we present observations conducted in two different habitats of a Gabonese region over a 3-year period. The originality of this research resides in the combination of three complementary approaches: (i) the use of camera-traps (ii) the exploration of land rodent burrows and (iii) the examination of elephant dung. In total, 408 camera-trap photographs have shown seven animal species involved in the dispersal/predation of C. edulis. Among these seven frugivorous species, the bush pig was found to be the main consumer and predator of seeds. Land rodents (Muridae) are potential predators, as they damaged the seeds and buried them deep in the soil. They may also play a role in the regeneration process as a result of the loss of seeds during transportation. Finally, no seeds appeared to emerge intact from elephant faeces. These results indicate that the natural regeneration rate of this tree species is low, unless other complex mechanisms are involved.

Résumé

Le noisetier d'Afrique Coula edulis est un arbre des forêts sempervirentes d'Afrique dont les fruits sont récoltés et commercialisés par les populations africaines. De nombreuses espèces animales en consomment les diaspores mais leur rôle dans la dispersion ou la prédation de ces graines reste encore à clarifier. Dans cette étude, nous présentons les observations faites dans deux habitats différents d'une région du Gabon, sur une durée de trois ans. L'originalité de cette recherche réside dans la combinaison de trois approches complémentaires : (i) l'utilisation de pièges photographiques (ii) l'exploration de terriers de rongeurs terrestres et (iii) l'examen de crottes d'éléphants. Au total, 408 photos prises par les pièges ont montré que sept espèces animales étaient impliquées dans la dispersion/prédation de C. edulis. Parmi ces sept espèces frugivores, le potamochère s'est avéré être le principal consommateur et prédateur des fruits. Les rongeurs terrestres (Muridae) sont des prédateurs potentiels dans la mesure où ils endommagent les graines et les enfoncent profondément dans le sol. Ils pourraient aussi jouer un rôle dans le processus de régénération étant donné qu'ils perdent des graines au cours du transport. Enfin, aucune graine ne semble ressortir intacte dans les crottes d'éléphant. Ces résultats indiquent que le taux de régénération naturelle de cette espèce d'arbre est faible, à moins que d'autres mécanismes complexes ne soient impliqués.

Ancillary