Effect of inventory plot patterns in the floristic analysis of tropical woodland and dense forest

Authors


Abstract

This study was set up to examine the effect of plot patterns on the accuracy of phytosociological characterization of tropical vegetation. Fifteen and twenty square plots of 1 ha were demarcated, respectively, in woodland and dense forest in Bénin. Each 1 ha plot was divided into 100 quadrats of one 100 m2. Species of trees in each quadrat were identified and recorded. The cost in terms of time required to record tree species in each 1 ha plot and five random quadrats in a 1 ha plot were also recorded to compute the mean inventory effort for a team of three foresters. From the 100 quadrats in a 1 ha plot, fourteen independent subplots of square and rectangular plots with different sizes were considered by grouping together adjacent quadrats of 100 m2. Eigenanalysis was carried out to compare the subplots. Moreover, the relationship between the relative loss of accuracy (RLA) and the size of subplots was modelled. Plot size highly influenced the RLA (P < 0.05). Findings indicated that the square plots of 1500 and 1000 m2 with an inventory effort of 0.35 and 0.20 man-days per subplot, respectively in tropical dense forests and woodlands appeared to be the most efficient in the phytosociological characterization of woody vegetation.

Résumé

Cette étude a été réalisée pour évaluer l'effet de la taille et de la forme des relevés sur la précision de la caractérisation phytosociologique de la végétation en milieu tropical. A cet effet, dans une forêt claire et dans une forêt dense du Benin, respectivement 15 et 20 placeaux carrées d'un ha furent délimitées, et chacun fut divisé en 100 quadrats de 100 m². Les espèces de tous les arbres rencontrés dans chaque quadrat furent identifiées et notées. De plus, le coût en termes de temps nécessaire pour identifier et noter les espèces d'arbres de chaque placeau d'un ha et celui lié á cinq quadrats pris au hasard dans un placeau d'un ha sont notés, afin de connaître l'effort d'inventaire moyen pour une équipe de trois forestiers. A partir des 100 quadrats de 100 m2 d'un placeau d'un placeau de 1 ha, 14 placettes indépendantes de différentes formes (carrée ou rectangulaire) et de taille variable furent considérées en regroupant des quadrats adjacents de 100 m². Une analyse des valeurs propres (eigenanalysis) fut faite pour comparer les placettes. De plus, la relation entre la perte relative de précision (PRP)et la taille des placettes fut modélisée. La taille des placettes influençait fortement la PRP (P < 0,05). Les résultats ont montré que les placeaux de 1500 et de 1000 m², avec un effort d'inventaire de 0,35 et 0,20 hommes-jours par placette respectivement dans les forêts denses et dans les foêts claires tropicales, étaient les plus efficaces pour la caractérisation phytosociologique de la végétation ligneuse.

Ancillary