SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • young migrants;
  • school choice
  • jeunes migrants;
  • sélection des écoles

The politics of access are a central issue when considering education as both a process and product of socio-demographic stratification. This article undertakes a two-fold investigation of school choice in Ireland, first using data gathered during 2009–2010 as part of the Galway Education Survey (GES) to examine school choice practices on the ground. We then localize these findings in the discursive context of three Department of Education and Skills documents—the Audit of School Enrolment Policies by the Regional Offices Service (2007), the Letter to Education Partners on Enrolment Audit Follow-up (2008), and the Discussion Paper on a Regulatory Framework for School Enrolment (2011). The analysis highlights the inequality of access for migrant students that exists as a result of current school enrolment practice and discusses the potential for developing future arrangements that support inclusive, transparent, and fair enrolment policies.

Des accommodements pour tous les candidats ? La sélection des écoles et le contrôle des admissions en Irlande

La politique de l’accès est une question primordiale lorsqu’on aborde l’éducation à la fois en tant que processus et résultat d’une stratification sociodémographique. Cet article propose une étude en deux volets portant sur la sélection des écoles en Irlande. D’abord, il explore les différentes pratiques de sélection mises en place par les écoles en tirant partie des données recueillies pour la période 2009–2010 dans le cadre de l’enquête Galway. Les constats qui s’en dégagent sont ensuite mis en perspective dans le contexte des discours rapportés dans trois documents produits par le département de l’Éducation et des Compétences—une vérification des modalités d’admission scolaire menée par le bureau régional des services (2007), une lettre de suivi remise aux organismes chargés de l’éducation au sujet des admissions (2008) et le document de consultation sur un cadre règlementaire des admissions scolaires (2011). L’analyse met en lumière l’existence d’une inégalité dans l’accès aux écoles par les étudiants immigrés en raison des pratiques actuelles relatives aux concours d’admissibilité. Elle explore également les possibilités de favoriser des accommodements pouvant servir de fondement aux politiques d’admissions ouvertes à tous, transparentes et justes.