SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Urban geocoding;
  • primary health care;
  • health geography;
  • automated geocoding;
  • positional uncertainty
  • géocodage urbain;
  • soins de santé primaires;
  • géographie de la santé;
  • géocodage automatisé;
  • incertitude de positionnement

Abstract

The process of geocoding, particularly the street address matching process, is a commonly used technique to obtain locational information for public health research. In health care accessibility research, geocoded locations of health care providers are an essential element for measuring potential access to health care. Our objective is to compare the geocoding match rates and positional variation of two geocoding procedures by using street network and postal code datasets to geocode primary health care services in 14 cities. The first procedure uses a manually built geocoding service using DMTI Spatial (DMTI) reference datasets while the second employs an online geocoding service provided as a built-in tool in ArcGIS, with ESRI Tele Atlas reference datasets. Results for Tele Atlas postal code and DMTI multiple enhanced postal codes (MEP) reference datasets produce much higher match rates (99.4%; 98.0% respectively) than street reference datsasets; while results of Tele Atlas street dataset produce better match rates (96.5%) than the DMTI street dataset (90.0%). Geocoding methods using Tele Atlas and DMTI Street datasets produce more accurate locations than postal code and MEP reference datasets. Empirical comparison of the geocoding results based on manually built and online geocoding services highlight the need for integrated geocoding procedures for increasing match rates with reduced positional uncertainty.

Résumé

Le processus de géocodage, notamment le processus d'appariement des adresses civiques, est une technique couramment employée en vue d'obtenir des renseignements de localisation dans la recherche en santé publique. Dans les travaux de recherche portant sur l'accessibilité aux services de santé, les localisations géocodées des fournisseurs de services de soins de santé constituent des éléments de première importance pour estimer le niveau d'accès aux soins de santé. L'objectif poursuivi est d'établir, à partir de bases de données sur le réseau routier et les codes postaux, une comparaison entre les taux d'appariement par géocodage et la variation de positionnement de deux opérations de géocodage afin de procéder à la localisation par géocodage des services de soins de santé primaires dans 14 villes. La première opération se réalise par un service de géocodage configuré manuellement en utilisant des ensembles de données de référence de DMTI Spatial. La seconde opération se sert d'un service de géocodage en ligne fourni en tant qu'outil intégré du logiciel ArcGIS, avec les ensembles de données de référence de Tele Atlas de l'ESRI. Les résultats tirés des codes postaux de Tele Atlas ainsi que les ensembles de données de référence multiples sur les codes postaux améliorés (CPA) de DMTI produisent des taux d'appariement supérieurs (99,4% et 98,0%, respectivement) à ceux des ensembles de données de référence sur le réseau routier, bien que les résultats tirés des données routières de Tele Atlas donnent de meilleurs taux d'appariement (96,5%) que celles de DMTI (90,0%). Les méthodes de géocodage fondées sur Tele Atlas et les ensembles de données routières de DMTI fournissent des localisations plus précises que celles fondées sur les codes postaux et les ensembles de données de référence de type CPA. La comparaison empirique des résultats de géocodage réalisée à partir des services de géocodage configurés manuellement et en ligne met en lumière la nécessité d'intégration des opérations de géocodage afin d'augmenter les taux d'appariement, tout en réduisant les incertitudes de positionnement.