SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • F30;
  • D82;
  • G11

Abstract This paper shows that imperfect financial integration and informational asymmetries are not competing theories but rather complementary ideas to a single explanation of the home bias puzzle. We develop a rational expectations model of asset prices with investors that face informational constraints and find that informational advantages arise endogenously as a response to small financial frictions. We also present empirical evidence that (i) international financial frictions are correlated to observed patterns of US investors’ attention and that (ii) the attention US investors allocate to foreign stocks helps explain home bias towards those countries, even after controlling for financial integration levels.

Ce mémoire montre que l’intégration financière imparfaite et l’information asymétrique ne sont pas des théories concurrentes mais plutôt des idées complémentaires à l’intérieur d’une résolution unifiée de l’énigme du biais en faveur du marché domestique. On développe un modèle d’anticipations rationnelles des prix des actifs face à des investisseurs confrontés à des contraintes informationnelles, et on découvre que les avantages informationnels émergent de manière endogène en réponse à de petites frictions financières. On montre empiriquement que (i) les frictions financières internationales sont co-reliées aux patterns d’attention observés des investisseurs des Etats-Unis, et que (ii) l’attention portée par les investisseurs américains aux marchés financiers étrangers aide à expliquer le biais en faveur du marché domestique de ces pays, même après avoir pris en compte les niveaux d’intégration financière.