Get access

Solving the global warming problem: beyond markets, simple mechanisms may help!

Authors


  • We thank participants at the Congress of the Canadian Economic Association in Calgary, where this paper was presented as a State of the Art Lecture, two anonymous referees, and the editor David Green. All errors are ours. Email: david.martimort@parisschoolofeconomics; euwsandz@tse-fr.eu

Abstract

This paper discusses the feasibility and performances of simple mechanisms to implement international environmental agreements in the multilateral externalities context of global warming. Asymmetric information and voluntary participation by sovereign and heterogeneous countries are key constraints on the design of those agreements. Mechanisms must prevent two sorts of free-riding problems – free riding in effort provision and free riding in participation. As markets might fail to solve simultaneously those two problems, we construct instead a simple menu of options that trades off the provision of incentives for participating countries and the provision of incentives to participate. With such a mechanism, all countries voluntarily contribute to a fund, although at different intensities, but only the most efficient ones effectively reduce their pollution below its ‘business as usual’ level.

Abstract

Résoudre le problème du réchauffement climatique global : au-delà des marchés, des mécanismes simples peuvent aider. Ce texte examine l'utilité et la performance de mécanismes simples pour mettre en place des accords environnementaux internationaux dans le contexte des externalités multilatérales du réchauffement global. L'information asymétrique et la nécessité d'obtenir la participation volontaire de pays hétérogènes et indépendants constituent des contraintes importantes dans le dessein de ces accords. L'utilisation de mécanismes peut prévenir deux sortes de comportement de passager clandestin - dans l'effort à fournir et dans la participation. Comme les marchés peuvent faillir dans la résolution de ces deux problèmes, on construit un simple menu d'options qui négocient des relations d’équivalence entre les incitations pour les pays participants à s'impliquer, et les incitations pour les pays à participer. Avec un tel mécanisme, tous les pays contribuent volontairement à un fond , même si c'est avec des intensités diverses, mais seulement les plus efficaces réduisent effectivement leurs émissions polluantes en dessous du niveau de la routine habituelle.

Ancillary