Public infrastructure, non-cooperative investments, and endogenous growth

Authors


Abstract

Two countries strategically invest in productive infrastructure within a general equilibrium model with endogenous growth. These public investments generate externalities. Dynamic analysis reveals that: (1) under constant returns, the two countries’ growth rates differ during the transition but are identical on the balanced growth path, (2) a country with decreasing returns can experience sustained growth provided that the other country grows at a positive constant rate, (3) cooperation does not necessarily lead to higher growth for each country, and it can increase or decrease the gap between countries’ growth rates depending on the countries’ consumption preferences regarding domestic and foreign goods.

Abstract

Comportements non-coopératifs en matière d'investissement dans les infrastructures publiques et croissance endogène. Deux pays investissent stratégiquement dans des infrastructures productives au sein d'un modèle d'équilibre général avec croissance endogène. Ces capitaux publics génèrent des externalités. L'analyse dynamique révèle que: (1) quand les rendements sont constants, les taux de croissance des deux pays diffèrent au cours de la transition, mais sont identiques sur le sentier de croissance équilibrée, (2) un pays avec des rendements décroissants peut connaître une croissance soutenue à condition que l'autre croisse à un rythme constant positif, (3) la coopération ne conduit pas nécessairement à une croissance plus élevée pour chaque pays; et elle peut augmenter ou diminuer l'écart des taux de croissance entre les pays, en fonction des préférences.

Ancillary