SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • D72;
  • F13

Abstract

This paper analyzes trade policy determination in the Electoral College in the presence of swing voters. It determines the circumstances under which incumbent politicians have an incentive to build a reputation for protectionism, thus swaying voting decisions and improving their re-election probability. Strategic trade protection is shown to be more likely when protectionist swing voters have a lead over free trade supporters in states with relatively strong electoral competition and in states representing a larger proportion of Electoral College votes. An empirical test using a measure of industrial concentration in swing and decisive U.S. states lends support to the theoretical findings.

Une théorie de la protection commerciale fondée sur l’état-pivot dans le Collège Électoral. Ce texte analyse la détermination de la politique commerciale dans le Collège Électoral en présence d’électeurs-pivots. On détermine les circonstances qui vont faire que les politiciens en place vont avoir une incitation à se construire une réputation à saveur protectionniste pour faire basculer les votes et améliorer leur probabilité d’être réélus. On montre qu'une politique de protectionnisme stratégique est davantage susceptible de s'imposer quand les électeurs pivots protectionnistes ont de l'avance sur les supporteurs du libre échange dans des états où la concurrence électorale est relativement forte et qui représentent une proportion plus grande des votes du Collège Électoral. Un test empirique, utilisant une mesure de la concentration industrielle dans les états pivots et décisifs des États-Unis, supporte ces résultats théoriques.